Maladies courantes chez les enfants et conseils préventifs

Les parents du monde entier, qu'ils travaillent ou restent à la maison, conviennent unanimement que la santé et le bien-être de leurs enfants figurent en tête de leur liste de priorités. De plus, la société a intérêt à assurer sa croissance et son développement sains aussi parce que l'avenir repose entièrement sur les épaules de la jeunesse.

 

aider les enfants à se remettre de la maladie

Les premières années de la vie d'un enfant sont marquées par de fréquents épisodes de maladies et d'infections mineures. Un système immunitaire sous-développé permet à votre tout-petit d'attraper plus facilement le bogue occasionnel que les enfants plus âgés et les adultes.

Problèmes de santé courants chez les enfants

Les problèmes de santé pédiatriques les plus courants comprennent :

Causes courantes des problèmes de santé des enfants

causes des problèmes de santé courants chez les enfants - Maladies courantes des enfants et conseils de prévention

Bactéries et virus naturellement présents dans notre environnement.

Parce que le système immunitaire d'un enfant est faible, les enfants tombent malades plus souvent que les adultes lorsqu'ils sont exposés à ces agents nocifs.

Au fur et à mesure que les bébés grandissent, leur système immunitaire se développe et ils acquièrent progressivement une immunité pour lutter contre de nombreuses maladies courantes qui constituent une menace au cours de leurs premières années.

Thérapies conventionnelles et adjuvantes : le meilleur des deux

Au lieu de donner à votre enfant des médicaments qui ne servent qu'à masquer le problème avec des effets secondaires potentiellement nocifs et à long terme, vous devriez rechercher d'autres moyens de fournir un traitement naturel et holistique de l'intérieur.

Il existe toute une liste d'ingrédients facilement disponibles qui peuvent renforcer l'immunité de votre enfant et traiter un certain nombre de problèmes de santé courants.

Il ne faut pas croire que les parents doivent jurer par la médecine conventionnelle. L'usage des drogues dures dans son ensemble ne doit pas être remis en cause. L'idée est de réduire le fardeau médical sur le corps de votre enfant en pleine croissance de la manière la plus sûre possible.

Certaines maladies sont si graves ou avancées qu'elles échappent au domaine de la médecine complémentaire ou alternative. Face à de telles situations, ce serait une grave erreur de s'appuyer sur ces ingrédients complémentaires pour résoudre le problème.

Quelle que soit la maladie, qu'elle soit grave ou bénigne, la première étape pour assurer le rétablissement de votre enfant est de consulter un pédiatre. Prendre entièrement en main la santé de son enfant sans se soucier d'éventuelles complications est un risque qu'aucun parent ne peut prendre.

Par conséquent, gardez vos options ouvertes, mais demandez conseil à votre médecin pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

On estime que 6.3 millions d'enfants sont morts avant leur 15e anniversaire en 2017, selon les données de l'Organisation mondiale de la santé. Sur les 6.3 millions d'enfants, 5.4 millions avaient moins de cinq ans et 2.5 millions sont morts au cours du premier mois de vie.

Ce qui rend ces chiffres encore plus alarmants et exaspérants, c'est le fait que plus de la moitié de ces décès de la petite enfance auraient pu être facilement évités, qui auraient pu être facilement évités ou traités avec un accès à des interventions simples et abordables.

Conseils pour prévenir les problèmes de santé courants de votre enfant

conseils pour éviter que votre enfant cause des problèmes de santé chez les enfants

Au lieu de s'inquiéter, les parents devraient s'efforcer de renforcer l'immunité de leur enfant et rechercher une participation et une coopération actives avec le prestataire de services de garde.

Pour renforcer le système immunitaire de votre enfant :

  • Donnez à votre enfant une alimentation de bonne qualité contenant toute la gamme des nutriments dont il a besoin pour grandir.
  • Assurez-vous que votre enfant dort suffisamment la nuit et se repose correctement pendant la journée.
  • Gardez votre enfant actif en incorporant une dose quotidienne d'activité physique à son horaire.
  • Assurez la sécurité de votre enfant et offrez-lui un environnement sain pour qu'il s'épanouisse mentalement et physiquement.

Certains des conseils que les parents devraient suivre pour garder leurs enfants en bonne santé sont :

1. Assurez-vous que votre enfant ne prend pas de retard sur le calendrier de vaccination recommandé

Consultez votre pédiatre pour vous tenir au courant des doses de vaccination à venir dont votre enfant pourrait avoir besoin. Normalement, un enfant passe par les cycles de vaccination à l'âge de 12 mois, 18 mois et 24 mois.

Non seulement cette mesure préventive protège votre enfant contre des maladies mortelles comme la rougeole et la diphtérie, mais elle est également essentielle pour repousser les épidémies dans la communauté en général.

2. Ne donnez jamais à votre enfant un médicament en vente libre

ne jamais administrer une cause non prescrite de problèmes de santé chez les enfants - Maladies courantes chez les enfants et conseils de prévention

Les médicaments qui peuvent sembler sûrs et même utiles pour les adultes peuvent ne pas convenir aux systèmes fragiles de votre enfant. Par conséquent, il n'est pas conseillé de donner seul à votre enfant un médicament ménager courant. Vérifiez toujours auprès de votre pédiatre si un médicament particulier convient à votre enfant.

De plus, vous devez également respecter la posologie prescrite par le médecin ou suivre la bande d'instructions fournie avec l'emballage. Même dans le cas des remèdes à base de plantes, certains ingrédients peuvent être dangereux pour la santé de votre enfant et doivent être autorisés par votre pédiatre avant utilisation.

3. Assurez-vous que votre enfant respire de l'air frais et propre

Il est crucial d'assurer un environnement respiratoire sans fumée pour que votre enfant garde son système respiratoire en forme. Avec la montée en flèche des niveaux de pollution, la plupart des parents deviennent impuissants à se protéger eux-mêmes et leurs petits contre les toxines environnementales.

Cependant, vous pouvez réduire l'exposition de votre enfant à la fumée secondaire en faisant de votre maison une zone sans cigarette. Si vous êtes un fumeur, une bonne façon de commencer est de vous débarrasser de cette habitude par vous-même. De plus, demandez aux membres de la famille et aux autres visiteurs de fumer à l'extérieur de la maison, si tel est le cas.

Une autre mesure cruciale à cet égard est de s'abstenir d'utiliser des sprays ménagers chimiques, tels que des insectifuges ou des produits de nettoyage, lorsque votre enfant est dans la chambre.

4. La propreté est la vitesse la plus importante

L'hygiène est l'étape la plus importante et la plus nécessaire pour prévenir les maladies et assurer votre santé et celle de ceux qui vous entourent. Dans le même ordre d'idées, il est du devoir de chaque parent d'enseigner à ses enfants par l'exemple les pratiques d'hygiène personnelle et de santé.

Puisque les enfants sont à un âge affecté, ils prennent ces habitudes assez naturellement et les assimilent pour le reste de leur vie. Les parents peuvent donner l'exemple dès le début en apprenant à leurs enfants à pratiquer le lavage fréquent des mains, surtout après être allé aux toilettes et avoir joué dehors ainsi qu'avant et après avoir mangé.

Ils doivent également laver les jouets, la literie, les vêtements et autres objets personnels que leurs enfants utilisent fréquemment.

5. Gardez les dents de votre enfant en bonne santé

maintenir la santé dentaire de votre enfant causes des problèmes de santé chez les enfants - maladies courantes chez les enfants et conseils de prévention

Maintenez la santé bucco-dentaire de votre enfant à un niveau optimal en lui brossant les dents dès le matin et en dernier avant de se coucher.

Étant donné que les bébés de moins de 18 mois ont une cavité buccale exceptionnellement délicate et sensible, il est préférable d'utiliser une brosse à poils doux humidifiée avec de l'eau pour extraire toute crasse qui pourrait être collée.

Consultez votre dentiste pour connaître le moment approprié pour passer à une quantité de dentifrice à faible teneur en fluor de la taille d'un pois, une fois que votre enfant a plus de 18 mois.

6. Protégez votre bébé des expositions inutiles au soleil

Demandez à votre enfant de porter des vêtements de protection ou appliquez un écran solaire doux sur sa peau chaque fois qu'il s'aventure au soleil.

Quand les parents doivent-ils consulter un médecin ?

Même les parents les plus attentifs et les plus proactifs peuvent ne pas reconnaître certains problèmes apparemment inoffensifs qui peuvent nuire à la santé de votre enfant à votre insu.

Par exemple, les infections virales ou bactériennes bénignes sont souvent négligées en tant que phénomène courant. Cependant, en l'absence d'un traitement approprié et opportun, ils peuvent se transformer en une affection plus grave qui peut grandement affecter le bien-être de votre enfant.

Malgré toutes les meilleures intentions et efforts pour assurer la santé de votre enfant, il est impératif que chaque parent tienne son pédiatre au courant. Seul un professionnel de la santé peut déterminer si un traitement particulier est approprié à l'état de votre enfant, après avoir pris en compte ses antécédents médicaux, son âge et ses symptômes.

Si vous pensez que les symptômes de votre enfant s'aggravent progressivement ou s'il développe des symptômes supplémentaires au fil du temps, consultez un médecin. De plus, s'il n'y a aucun signe d'amélioration de l'état même après quelques jours de traitement prescrit, emmenez sans tarder votre enfant chez le pédiatre.

Un dernier mot

Les nouveau-nés ainsi que les enfants qui vont à l'école sont des cibles faciles pour une grande variété d'agents pathogènes à l'origine de maladies et tombent malades plusieurs fois par an. Mais le problème ne s'arrête pas là. Une fois que votre enfant aura une maladie contagieuse, il propagera probablement le virus aux autres enfants avec lesquels il vit, joue ou interagit.

En fait, il n'est pas rare que les parents qui s'occupent d'un enfant malade contractent eux-mêmes l'infection. De plus, un inconfort et un malaise prolongés peuvent être très durs pour la condition physique fragile de votre bébé et peuvent finir par endommager à long terme ses organes naissants.

Par conséquent, un traitement approprié et opportun est essentiel pour arrêter la maladie dans son élan. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez recourir à des médicaments traditionnels puissants et durs chaque fois que votre enfant montre le moindre signe d'inconfort.

Une dépendance excessive à l'égard des médicaments en vente libre, des stéroïdes et des antibiotiques est contre-productive pour renforcer la réponse immunitaire de l'organisme, et encore plus dans le cas des enfants.

Pomper le système de votre enfant avec des stéroïdes peut augmenter le comportement agressif, tandis que les médicaments contre la toux peuvent causer de graves problèmes respiratoires. De même, l'utilisation excessive d'antibiotiques a tendance à rendre les bactéries plus résistantes aux médicaments au fil du temps.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com