Qu'est-ce qu'une maladie pulmonaire obstructive chronique et comment la traiter, selon un pneumologue

Qu'est-ce que la maladie pulmonaire obstructive chronique?

copd est le terme abrégé pour BPCO. Elle affecte 5% de la population (environ 12 millions de personnes) et est la quatrième cause de décès aux États-Unis.

La maladie pulmonaire obstructive chronique se compose de deux processus: l'emphysème etBronchite chronique.

Par définition, le Bronchite La chronique est une toux productive qui dure 3 mois chaque année successive.

Le blocage indique des changements structurels et une expansion des voies respiratoires qui conduisent à une réduction du débit d'air. En général, la maladie pulmonaire obstructive chronique provoque des restrictions majeures du débit d'air qui entraînent des symptômes d'essoufflement et de fatigue.

La maladie pulmonaire obstructive chronique est l'une des principales causes de visites à l'hôpital et d'impuissance aux États-Unis.

Quelles sont les différentes étapes de la MPOC?

Il existe de nombreuses façons différentes de mettre en scène la MPOC.

La méthode la plus courante est le système Initiative System for Chronic Obstructive Lung Disease (GOLD). Ce système utilise le volume expiratoire forcé (FEV1) résultant du test de fonction pulmonaire. FEV1 est la quantité d'air que vous pouvez respirer pendant la respiration forcée.

Sur la base du FEV1, les stades de la maladie pulmonaire obstructive chronique sont:

Maladie pulmonaire obstructive 1 , Léger: FEV1> 80%
2 D'OR , Modéré: FEV1: 50% - 79%
3 D'OR Grave: 30% - 49%
4 D'OR , Très sévère: <30%

La façon la plus récente de classer la MPOC est les scores GOLD ABCD. Ce système de score est basé sur les symptômes plutôt que sur le FEV1.

Le degré de MPOC est calculé en fonction du nombre d'exacerbations qui se produisent chaque année et du degré ajusté de détresse respiratoire au Medical Research Council (mMRC):

Grade A: 0-1 exacerbation annuelle, mMRC 0-1
Ligne B: 0-1 exacerbation par an, mMRC> 2
Grade C: Plus de 2 exacerbations par an, mMRC 0-1
Ligne D: Plus de 2 exacerbations par an, mMRC> 2

Les degrés de mMRC sont:

0Aucune difficulté à respirer sauf avec l'exercice
1Essoufflement en marchant rapidement ou à la hâte
2: Marcher à un rythme plus lent que les personnes du même âge ou avoir à arrêter de respirer plusieurs fois
3S'arrête après 100 mètres ou quelques minutes plus tard en raison d'un essoufflement
4: Impossible de quitter la maison en raison de la dyspnée

Une combinaison de ces méthodes est utilisée pour classer la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Quelles sont les principales causes de maladie pulmonaire obstructive chronique?

copd - ما هو مرض الانسداد الرئوي المزمن وكيفية علاجه ، وفقا لأخصائي أمراض الرئة

La principale cause de MPOC est le tabagisme. Parmi les autres causes de MPOC, on peut citer l'exposition à la fumée et à l'air secondaires, à la poussière et aux fumées provenant du travail d'une personne.

Certains facteurs génétiques, tels qu'une carence en alpha-1, peuvent augmenter votre risque de MPOC. L'asthme Non diagnostiqué et non traité est un autre facteur de risque qui peut entraîner une maladie pulmonaire obstructive chronique.

Les jeunes patients ou ceux qui ont des antécédents familiaux de MPOC ou ceux qui ne sont pas exposés au tabac doivent être examinés pour les causes génétiques de la BPCO et d'une carence en alpha 1.

Quels sont les symptômes de la maladie pulmonaire obstructive chronique?

Les symptômes les plus courants de la MPOC sont la fatigue respiratoire, la toux et la production de flegme. L'essoufflement s'aggrave progressivement à mesure que la maladie progresse et peut être exacerbé par l'activité et le repos.

Le patient peut également ressentir une respiration sifflante et une oppression thoracique. Habituellement, le patient se plaint Toux productive Avec une oppression thoracique et un essoufflement, cela se produit pendant un certain temps.

La plupart du temps, les patients atteints de MPOC consultent un médecin de premier recours ou un urgentologue lorsqu'ils se plaignent d'une toux produite par des expectorations jaunes ou vertes. Souvent, on leur diagnostique une infection ou L'asthme Par conséquent, le diagnostic est généralement retardé.

Selon les statistiques, combien de personnes atteintes de MPOC peuvent récupérer?

La fonction pulmonaire de chacun diminue après l'âge de 25 ans.

Cependant, le fumeur aura une diminution rapide de la fonction pulmonaire. À partir du moment où une personne arrête de fumer ou que l'agresseur est retiré, la diminution de la fonction pulmonaire est réduite. Après environ 5 ans, le taux de déclin est similaire à celui des non-fumeurs.

La fonction pulmonaire perdue ne sera pas restaurée normalement. Par conséquent, l'objectif de la plupart des méthodes de traitement des maladies pulmonaires obstructives chroniques est de réduire le taux de diminution de la fonction pulmonaire et de contrôler les symptômes.

Chez la plupart des patients, une fois l'exposition (c'est-à-dire la fumée de tabac) évitée, le taux de diminution se stabilisera avec le taux de non-tabagisme. Vous pouvez atteindre cette condition plus facilement si vous accompagnez en évitant de fumer avec le traitement nécessaire, après quoi vos symptômes se stabiliseront également.

Par conséquent, les patients ne se rétablissent pas d'une maladie pulmonaire obstructive chronique, telle que la récupération d'un rhume ou de la grippe. Cependant, avec le traitement et l'évitement de l'étiologie, ils peuvent devenir stables et le taux de diminution de la fonction pulmonaire sera réduit.

Des exacerbations aiguës, environ 75% des patients récupèrent pour atteindre leur fonction pulmonaire de base en environ 4-5 semaines.

Comment prévenir la maladie pulmonaire obstructive chronique?

  • La chose la plus importante dans la BPCO est d'arrêter de fumer ou de prévenir l'exposition à la fumée secondaire. La plupart des gens développent une MPOC à la suite de la cigarette.
  • Par conséquent, abandonner cette mauvaise habitude et éviter l'exposition à la fumée secondaire sont les premières étapes vers la réduction du risque de développer une maladie pulmonaire obstructive.
  • Éviter les fumées environnementales peut réduire considérablement votre risque de développer une maladie pulmonaire obstructive.
  • Ceux qui ont des amis et de la famille qui fument à la maison devraient également éviter de fumer ou demander à la personne de fumer à l'extérieur.

Quels changements diététiques devraient être apportés face à la maladie pulmonaire obstructive chronique?

Avant d'arriver à la réponse à cette question, il est important pour vous de comprendre que différents types d'aliments sont distribués différemment dans le corps, dans un processus appelé métabolisme. La dégradation de ces produits se traduit par du dioxyde de carbone, qui se termine ensuite au cours des poumons.

La décomposition des glucides produit la plus grande quantité de dioxyde de carbone, la graisse produit le moins de dioxyde de carbone et les protéines au milieu. Réduire la quantité de glucides consommés réduit la quantité de dioxyde de carbone produite.

Une alimentation riche en protéines aide non seulement à éliminer la quantité de dioxyde de carbone produite, mais aide également à renforcer les muscles respiratoires. Un régime riche en fibres est également recommandé pour les patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique.

Pour ceux qui sont obèses, les aliments qui aident à réduire les graisses et le poids peuvent aider à réduire le fardeau des muscles respiratoires. Ceux qui sont minces peuvent manger des aliments pour prendre du poids et renforcer leurs muscles respiratoires.

Pour les diabétiques, le contrôle de la glycémie peut aider à réduire la faiblesse musculaire et la dégradation musculaire.

L'une des règles de base d'une bonne santé est de boire beaucoup de liquides pour garder le corps bien hydraté, mais c'est particulièrement important pour les personnes atteintes de MPOC. Les liquides que vous consommez aident à soulager le mucus, ce qui facilite le rinçage.

Les patients qui prennent des stéroïdes par voie orale peuvent avoir plus de dégradation musculaire. Par conséquent, il est important pour eux de prendre régulièrement des suppléments de calcium et de vitamine D pour aider à prévenir la dégradation osseuse.

Quels changements de style de vie devraient être adoptés par les personnes atteintes de MPOC?

Voici quelques étapes que les patients atteints de MPOC peuvent prendre pour aider à gérer leur état:

  • Arrêtez de fumer ou empêchez l'exposition au tabagisme et à d'autres facteurs environnementaux / professionnels autant que possible pour prévenir l'exacerbation de la maladie.
  • Utilisez régulièrement des inhalateurs et des médicaments à action prolongée, car cela empêche les exacerbations graves et la détérioration de la fonction pulmonaire.
  • Faites de l'exercice une partie régulière de vos activités quotidiennes. La marche, le vélo et la natation quotidiens peuvent aider à renforcer les muscles respiratoires.
  • Réduire le stress et l'anxiété.
  • Mangez des repas faibles en glucides et riches en protéines. Non seulement il aide à renforcer les muscles respiratoires, mais il réduit également la quantité de dioxyde de carbone produite par le corps.
  • Assurez-vous de décider si vous avez besoin d'oxygène pour la vigueur ou l'exercice.
  • Si vous prévoyez de vous rendre à un endroit à haute altitude, consultez un médecin pour déterminer s'il est sécuritaire de voler et d'aller à cet endroit et si vous avez besoin d'oxygène supplémentaire.
  • Participez à des groupes de soutien et à des programmes de réadaptation pulmonaire pour améliorer votre compréhension de la maladie et améliorer l'observance du traitement.

Quels exercices sont recommandés pour les personnes atteintes de MPOC?

En général, l'exercice est très bon pour les personnes atteintes de MPOC.

L'exercice aérobie est bon pour ceux qui souffrent de MPOC. Les exercices fonctionnent en gardant votre respiration et vos muscles thoraciques actifs afin que vous puissiez compenser la mauvaise fonction pulmonaire.

La marche est l'une des formes d'exercice recommandées pour une personne atteinte de MPOC. Le vélo et l'aquagym sont d'autres formes d'exercice recommandées qui aident à respirer les personnes atteintes de MPOC.

La réadaptation pulmonaire est un programme de 6 à 8 semaines que la plupart des patients atteints de MPOC devraient subir. L'objectif du programme est d'améliorer les méthodes et les outils d'exercice qui peuvent aider à améliorer les muscles respiratoires et à réduire les symptômes de la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Des exercices de respiration peuvent également aider à soulager les symptômes. L'un de ces exercices est la respiration transparente, qui permet à une personne de mieux respirer. Il aide également à réduire l'anxiété associée à la maladie.

Il est également important de faire des exercices pour aider à renforcer le diaphragme (les principaux muscles de la respiration). Cela peut être fait en plaçant une main sur la poitrine et l'autre sur l'abdomen et en essayant de respirer tout en ne bougeant que l'abdomen et un mouvement minimal de la poitrine.

Le manque d'exercice peut entraîner une érosion musculaire et peut augmenter les symptômes de la MPOC. Par conséquent, l'exercice pour garder les muscles actifs et communs est très important dans la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Quels tests de laboratoire sont nécessaires pour diagnostiquer la MPOC?

En général, le diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique dépend des antécédents du patient, des symptômes et des résultats du test de fonction pulmonaire.

Certains tests de laboratoire peuvent être effectués pour rechercher des mutations génétiques qui peuvent provoquer une MPOC ou exclure d'autres causes d'essoufflement. Sinon, aucun test de laboratoire ne peut aider à déterminer la maladie pulmonaire obstructive chronique.

La maladie pulmonaire obstructive chronique est diagnostiquée principalement à l'aide de tests de la fonction pulmonaire. Ces tests consistent à s'asseoir dans une pièce et à effectuer des tests respiratoires qui peuvent durer entre 1 et 1.5 heure. Si les résultats du test montrent un blocage et que les symptômes persistent, une maladie pulmonaire obstructive chronique sera diagnostiquée.

Habituellement, une radiographie est effectuée sur la poitrine pour exclure d'autres causes.

Sans ces tests, aucun diagnostic spécifique de BPCO ne peut être posé.

Parfois, des gaz du sang artériel sont utilisés. Ce n'est pas pour diagnostiquer la BPCO, mais plutôt pour déterminer le niveau d'essoufflement du patient et s'il a besoin ou non d'oxygène à la maison.

Pourquoi la MPOC empire-t-elle la nuit?

De nombreux patients atteints de MPOC ont des troubles respiratoires, ce qui peut aggraver les symptômes de la MPOC la nuit. C'est la raison pour laquelle les troubles pulmonaires obstructifs chroniques du sommeil et les problèmes connexes doivent également être examinés afin de gérer efficacement la maladie pulmonaire obstructive chronique.

De plus, la nuit, lorsque l'on essaie de se détendre et de dormir, la personne est plus consciente de sa respiration et peut ainsi remarquer une respiration plus irrégulière.

La maladie pulmonaire obstructive chronique est-elle contagieuse?

La maladie pulmonaire obstructive chronique n'est pas une maladie infectieuse. Par conséquent, être proche d'une personne atteinte d'une maladie pulmonaire obstructive chronique ne vous expose pas au risque de développer la maladie.

Chez les patients présentant des mutations génétiques telles qu'une carence en alpha-1, la maladie peut se propager d'un membre de la famille à un autre - non pas parce que la maladie est contagieuse.

Quelles sont les valves bronchiques dont tout le monde parle? Comment peut-il améliorer les symptômes de la MPOC?

La valve trachéale pour la chirurgie de la taille des poumons est une nouvelle technologie récemment approuvée par la FDA aux États-Unis pour soulager les symptômes de la MPOC.

L'idée est que les valves soient placées dans un lobe pulmonaire plus satisfaisant afin de provoquer une rupture complète de ce lobe et de permettre à d'autres meilleurs lobes de prendre le relais plus efficacement.

Les résultats des études réalisées à ce jour ont montré une amélioration significative des symptômes des patients et des besoins en oxygène.

Ces valves ne traiteront pas la maladie pulmonaire obstructive chronique. Cependant, il peut aider à réduire les symptômes de la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Les valves sont placées dans le poumon à l'aide d'une petite caméra insérée par la bouche. Il n'y a aucune douleur associée à la procédure et le patient peut bien tolérer la procédure.

Vous devriez demander conseil à un spécialiste des poumons pour placer la valve à l'intérieur de la trachée si vous souffrez de MPOC.

La MPOC est-elle une maladie mortelle?

Oui La maladie pulmonaire obstructive chronique provoque un blocage sévère du débit d'air et peut être fatale dans les cas graves.

La maladie pulmonaire obstructive chronique provoque environ 140 000 décès aux États-Unis chaque année, avec un décès américain de cette maladie toutes les 4 minutes.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com

Vous pourriez l'aimer aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus