L'asthme chez l'enfant: causes, facteurs de risque et comment le gérer

Traiter l'asthme et les allergies chez les enfants

L'asthme est la maladie pulmonaire chronique la plus courante causée par certains stimuli. Caractéristiques Bronchite Dans les poumons, conduisant à un essoufflement. Les agents responsables de cette réaction inflammatoire peuvent être divers allergènes tels que le pollen, l’air pollué, les poils ou les plumes d’animaux, les noix et la fumée.

L'asthme chez l'enfant n'est pas une maladie différente de l'asthme chez l'adulte, mais les enfants font face à des défis uniques. Ils sont plus susceptibles aux rhumes, aux infections et aux allergies pouvant causer de l'asthme. L'asthme peut avoir des symptômes gênants qui peuvent interférer avec le calendrier habituel de votre enfant.

Il peut garder votre enfant à bout de souffle avec une respiration sifflante surpeuplée. Chez certains enfants, l'asthme non géré peut provoquer des crises d'asthme mortelles. L'asthme chez les enfants est l'une des principales raisons des journées d'école manquantes, des visites à l'urgence et même des hôpitaux.

Malheureusement, l'asthme chez les enfants est incurable et peut évoluer à l'âge adulte, mais avec un traitement approprié, vous et votre enfant pourrez gérer cette maladie et prévenir tout dommage susceptible de nuire à ses performances pulmonaires.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention, environ 1 sur tous les enfants 10 aux États-Unis souffrent d'asthme et environ un million 25 d'Américains souffrent d'asthme.

L'American College of Allergy, Asthma and Immunology affirme que l'asthme est la maladie chronique la plus répandue dans l'enfance, 13.8 représentant un million de journées d'école perdues chaque année. Cela représente également 14.2 millions de jours de travail perdus pour les adultes.

Causes de l'asthme chez les enfants

La cause sous-jacente de l'asthme chez les enfants n'est pas entièrement connue. Cependant, tout facteur peut entraîner Inflammation des voies respiratoires , Nécessite une réponse très sensible du système immunitaire, peut jouer un rôle majeur. Vous devez suivre ces raisons pour évaluer les allergies de votre enfant.

Certains des facteurs qui peuvent conduire à cette condition sont:

  • Les allergènes tels que les arachides, le lait, la poussière, les acariens, la moisissure, le pollen et les squames d'animaux peuvent provoquer une réaction allergique dans le corps de votre enfant.
  • Les irritants tels que les produits chimiques, les odeurs, la fumée de cigarette, la pollution atmosphérique et le smog qui, lorsqu'ils sont inhalés, peuvent provoquer des lésions respiratoires en raison de leur toxicité.
  • Les changements météorologiques ou l'exposition au froid, ce qui peut provoquer une inflammation des voies respiratoires.
  • Stress excessif pendant l'exercice, ce qui peut faciliter une crise d'asthme.
  • Infections de type grippalLa pneumonie Et bronchiteLe rhume , Ce qui peut avoir un effet profond sur le système respiratoire de votre enfant. De telles infections sont susceptibles de provoquer une bronchite, entraînant une crise d'asthme.

Signes et symptômes de l'asthme chez les enfants

Les signes et symptômes courants présentés par les enfants asthmatiques comprennent:

  • Toux fréquente, intermittente ou persistante
  • Un bip ou un bip retentit lorsque vous expirez
  • Souffle vite
  • Oppression thoracique Ou la congestion
  • Douleur thoracique, surtout chez les jeunes enfants
  • Difficulté à dormir à cause d'essoufflement, de toux ou d'une respiration sifflante
  • Cicatrisation retardée ou bronchite après une inflammation respiratoire
  • Les épisodes de toux ou de respiration sifflante s'aggravent avec une inflammation des voies respiratoires, telle que le rhume ou la grippe
  • La difficulté à respirer peut limiter le temps de jeu de l'enfant
  • Fatigue causée par le manque de sommeil

Les symptômes varient d'un enfant à l'autre et peuvent s'aggraver ou s'améliorer avec le temps. En outre, votre enfant peut ne présenter qu'un ou plusieurs de ces symptômes.

Diagnostic de l'asthme chez l'enfant

L'asthme chez les enfants peut être diagnostiqué en évaluant les antécédents médicaux, les symptômes et les antécédents familiaux de votre enfant. Il est recommandé de suivre les symptômes de votre enfant, par exemple quand et comment ils apparaissent.

Votre médecin procédera à un examen physique et recherchera également les signes d'allergies pouvant causer de l'asthme. Les différents tests seront décrits, notamment:

  • Test de sensibilité sur la peau pour les stimuli potentiels
  • Tests sanguins (taux d'IgE)
  • Radiographie thoracique
  • Un test simple de la fonction pulmonaire appelé spirométrie

Sur la base du diagnostic, votre médecin élaborera un plan d'action contre l'asthme que vous suivrez. Il contiendra une description détaillée du moment, de la manière d'utiliser les médicaments prescrits et des mesures à prendre en cas d'aggravation de l'asthme de votre enfant. Cela vous guidera dans la gestion de l'asthme de votre enfant.

Conservez cette copie quelque part chez vous. Vous pouvez partager une copie de ce plan d'action contre l'asthme avec le personnel scolaire et les personnes qui s'occupent de votre enfant pour assurer sa sécurité, même à l'extérieur.

Trucs et traitements pour le traitement de l'asthme chez les enfants

Voici les remèdes à la maison 10 pour soulager l'asthme de votre enfant.

1. Identifier et vérifier les déclencheurs d'asthme

Il est important de bien connaître les facteurs qui peuvent causer une crise d'asthme. Cela n'est possible que lorsque vous reconnaissez les symptômes de votre enfant.

Selon l'American College of Allergy, Asthma and Immunology, l'asthme peut être dû à des allergènes tels que le pollen, les acariens, les cafards, les moisissures, les squames animales, des médicaments tels que l'aspirine et l'acétaminophène, des conditions météorologiques extrêmes, l'exercice, le stress et des irritants dans l'air tels que la fumée, les fumées chimiques et la pollution. Air et odeurs fortes.

Une étude publiée dans 2017 dans le Nigerian Medical Journal a révélé que l’exercice, les vapeurs, la poussière et les infections respiratoires sont des déclencheurs connus de l’aggravation de l’asthme et ont été observés davantage chez les enfants d’âge préscolaire que chez les enfants d’âge scolaire.

Que doivent faire les parents?

  • Vous devez travailler avec le médecin de votre enfant pour identifier les déclencheurs spécifiques pouvant causer une crise d'asthme chez votre enfant.
  • Une fois que vous vous y êtes familiarisé, il devient facile de développer un plan d'action contre l'asthme sur la façon d'aider votre enfant à éviter les allergies et à améliorer sa qualité de vie.
  • Gardez une connaissance du problème de votre enfant pour l'aider à gérer son état.
  • Comme les allergies alimentaires (les plus courantes parmi les arachides, les fruits de mer, les œufs et le lait) peuvent provoquer des crises d’asthme, vous devez
  • Surveillez ce que votre enfant mange. Demandez à votre enfant d’éviter les aliments qui pourraient être des allergènes potentiels au restaurant.
  • Il est recommandé d'administrer des doses d'allergie aux allergènes inévitables afin de réduire les risques de survenue d'une crise d'asthme.

2. Donnez du thé au gingembre à votre enfant

Le gingembre faisait partie de chaque cuisine et ses avantages sont énormes et d'une grande portée. Son utilisation potentielle comme remède à la maison est attribuée à ses composés constitutifs, à savoir: gingérols ، shogaols , et zingerones.

On pense que ces composés sont associés à la lutte contre l'inflammation et la douleur similaires aux AINS. On pense que le gingembre est un bronchodilatateur puissant et prévient la bronchite.

Une étude publiée dans 2008 dans la Revue canadienne de physiologie et pharmacologie a montré que le gingembre prévient la contraction des voies respiratoires et aide à traiter les maladies respiratoires telles que l'asthme.

Selon une étude générale réalisée par 2013 et publiée par l'American Journal of Cellular Respiratory Cells and Biological Molecular Biology, de nombreux composés du gingembre aident à détendre les tissus musculaires lisses des voies respiratoires, qui sont restreints pendant les crises d'asthme. Cependant, d'autres études sont encore nécessaires.

  • Ajouter 1 pouces de gingembre râpé dans un bol d'eau bouillante. Cuire à feu doux pendant quelques minutes 10, filtrer et laisser refroidir le thé. Ajoutez quelques gouttes de miel. Donnez chaque jour à votre enfant des verres de ce thé au gingembre 2-3.
  • Préparez un mélange nutritif de quantités égales de jus de gingembre, de jus de grenade et de miel. Donnez à votre enfant une cuillère à soupe de ce mélange deux fois ou
  • Trois fois par jour
  • Vous pouvez également donner à votre bébé des bonbons au gingembre.

3. Une tasse de lait au curcuma

Curcuma C'est un ingrédient bien connu de la médecine ayurvédique. Les propriétés curatives du curcuma sont attribuées à ses composants biologiquement actifs appelés curcumine.

La curcumine est un composé antioxydant et anti-inflammatoire efficace, qui peut aider à expulser le mucus dans les bronches et à assurer une circulation d'air adéquate dans les poumons.

Dans une étude publiée dans 2014 dans le Journal of Clinical and Diagnostic Research, des chercheurs ont analysé des patients atteints de 77 présentant un asthme bronchique modéré à modéré. Les résultats ont montré que les capsules de curcumine contribuaient à améliorer l'obstruction des voies respiratoires, suggérant une amélioration significative du volume expiratoire maximal en une seconde (FEV1). Il a été conclu que la curcumine est efficace et sans danger en tant que traitement supplémentaire de l'asthme bronchique.

  • Mélangez la cuillère à café de poudre de curcuma 1 dans la tasse de lait 1 et faites bouillir. Laissez-le refroidir un peu. Donnez-le à votre enfant deux fois par jour.
  • Vous pouvez choisir de donner des suppléments de curcumine à votre enfant uniquement après avoir consulté votre médecin.

4. Demandez à votre enfant de boire un conditionneur doux de miel

Le miel est une source naturelle d'antioxydants, d'acides aminés et de divers minéraux, notamment le magnésium, le manganèse et le sélénium. Les huiles essentielles et l'alcool dans le miel aident à nettoyer le mucus accumulé dans les bronches.

Il apaise les muqueuses des voies respiratoires et combat la toux et la respiration sifflante associées à l'asthme.

Une étude publiée dans 2014 dans Complémentary and Alternative Medicine (BMC) a montré que le miel en aérosol était efficace dans le traitement et la gestion de l'asthme chez le lapin. Cela peut constituer un traitement efficace de l'asthme chez l'homme, mais des études ultérieures avec un échantillon plus important sont nécessaires pour vérifier ce résultat.

Dans une enquête publiée dans Pediatrics, des produits à base de miel et d'extrait de gonorrhée ont été évalués. Les parents ont évalué les produits contenant du miel plus élevés que les extraits de gonorrhée pour soulager les symptômes de la toux nocturne pendant le sommeil de leurs enfants en raison de problèmes d'URI.

Vous pouvez utiliser ces préparations de miel pour soulager l'asthme de votre enfant:

  • Mélangez une cuillère à thé de miel biologique 1 dans un verre d'eau tiède. Donnez-le à boire à votre enfant deux ou trois fois par jour.
  • Aussi, mélangez une cuillère à café de cannelle en poudre avec une cuillère à café de miel biologique. Donnez ce mélange à votre bébé juste avant le coucher.
  • Faites bouillir l'œillet 6-7 dans un verre d'eau 1. Laisser sur feu doux pendant quelques minutes 5. Refroidissez la solution et ajoutez une cuillère à soupe de miel. Donne le
  • Pour que votre enfant boit deux ou trois fois par jour.

AVERTISSEMENT: Il est recommandé de ne pas donner de miel aux enfants de moins de 12 mois en raison du risque d'empoisonnement du nourrisson. (21)

5. Prendre de la vitamine D

De faibles taux de vitamine D ont été rapportés chez des patients asthmatiques.

Une étude publiée dans 2016 dans le Journal européen de la médecine et des sciences pharmaceutiques a révélé que la fréquence des carences et carences en vitamine D était plus élevée chez les enfants asthmatiques que chez les témoins. L'étude a suggéré que de faibles niveaux de vitamine D étaient associés à une maîtrise insuffisante de l'asthme et à une gravité accrue de l'asthme.

Une étude publiée dans 2017 suggère Cureus La vitamine D est particulièrement importante dans l'asthme en raison de ses effets immunitaires.

Une autre étude publiée dans le Lancet Respiratory Journal dans 2017 a révélé que la supplémentation en vitamine D réduisait le taux d'exacerbations de l'asthme nécessitant un traitement systémique par corticostéroïdes.

Prenez un bain de soleil tôt, au moins 10 minutes par jour aidera le corps de votre enfant à former de la vitamine D.
Développez l'alimentation de votre enfant avec des aliments enrichis en vitamine D, tels que le jus d'orange, le lait, le yaourt et le lait d'amande.

Remarque: Consultez votre médecin pour connaître la dose appropriée de suppléments de vitamine D pour votre enfant.

6. Un verre de lait à l'ail

L'ail contient de la vitamine C, qui peut éliminer la congestion dans les voies respiratoires. L'activité antioxydante de l'ail neutralise les radicaux libres et adoucit les muscles lisses des voies respiratoires chez les patients asthmatiques.

Le système immunitaire du corps produit de grandes quantités de produits chimiques appelés histamine lorsqu'il est confronté à des allergènes, provoquant des infections. L'action anti-inflammatoire de l'ail réduit les niveaux d'histamine produits dans le corps.

Une étude publiée dans 2008 dans le Journal iranien d'allergie, d'asthme et d'immunologie a montré que le vieil extrait d'ail était capable de réduire les caractéristiques inflammatoires de la bronchite allergique chez le modèle de rat.

  • Il suffit de faire bouillir deux gousses d'ail dans une demi-tasse de lait.
  • Laissez-le refroidir à la température ambiante.
  • Donnez ce lait à votre enfant pour qu'il le boive une fois par jour.

7. L'exercice régulier peut être bénéfique pour votre enfant.

L'exercice implique de penser au bien-être physique et mental. L'exercice régulier peut aider à réguler l'asthme en améliorant l'endurance. Les exercices et les activités physiques jouent un rôle central dans l'amélioration de l'efficacité des poumons, ce qui améliore la respiration.

Vous pouvez également surveiller d'autres facteurs secondaires tels que votre système immunitaire et votre poids. Tant que votre enfant est capable de bien traiter son asthme, les activités physiques seront bénéfiques.

Les enfants asthmatiques devraient être encouragés à faire des exercices réguliers pour éviter le passage de l'asthme à l'âge adulte. L'exercice est associé à un meilleur contrôle de l'asthme chez l'adulte.

Encouragez votre enfant à être actif, car cela est important pour son développement global. Une activité physique régulière peut amener les poumons à travailler plus efficacement, contribuant ainsi à réduire les symptômes d'asthme.

Une étude publiée dans 2015 dans le European Journal of Clinical Respiratory Medicine indique qu'il est très important pour un enfant asthmatique et adolescent de maîtriser l'asthme provoqué par l'exercice (EIA) et la sténose bronchique induite par l'exercice (BEI) de pouvoir participer à des activités physiques sur un pied d'égalité. Les pairs. En effet, l’exercice modéré est un outil thérapeutique potentiel contre l’asthme.

Une étude menée par 2016 dans le British Journal of Sports Medicine a révélé que l'entraînement physique améliore la condition cardiopulmonaire sans modifier la fonction pulmonaire. Il n'est pas clair si l'amélioration de la condition physique se traduit par une diminution des symptômes ou une amélioration de la qualité de la vie. D'autres études sont nécessaires pour analyser les effets de l'entraînement physique sur la gestion de l'asthme.

Une étude publiée dans la revue Asthma fournit de nouvelles preuves que l'exercice régulier chez les jeunes améliore le contrôle de l'asthme, suggérant qu'il s'agit d'un élément important de la gestion autonome de l'asthme en pratique clinique.

  • Demandez toujours à votre enfant de se réchauffer avant l'exercice et de se calmer après.
  • Pendant l'exercice, demandez à votre enfant de respirer par le nez plutôt que par la bouche.
  • Demandez toujours à votre enfant de porter son inhalateur d'urgence.
  • Faites travailler votre enfant à l'intérieur par temps froid ou très chaud. Si votre enfant s’entraîne dehors, demandez-lui de porter un masque ou un foulard à la bouche.
  • Vous pouvez faire de la marche modérée pour un cyclisme rapide et doux et un jogging rapide.
  • Les sports avec des périodes d’effort courtes et intermittentes peuvent être bien tolérés. Ceux-ci incluent le golf, la gymnastique et les sports de raquette tels que le tennis et la natation.
  • Ne laissez pas votre enfant faire de l'exercice les jours où l'air est contaminé par la poussière, la fumée, le pollen ou tout autre allergène susceptible de provoquer une crise d'asthme.

Avertissement: Si votre enfant a de l'asthme causé par l'exercice, cela peut être une situation difficile. Dans ce cas, le yoga peut lui procurer le repos nécessaire.

8. Le yoga peut être bénéfique pour votre enfant

Le yoga est une thérapie alternative démodée qui fonctionne sur la technique de respiration et les positions pour renforcer et améliorer la capacité des poumons en favorisant la circulation de l'air.

Selon la Global Asthma Management Initiative (GINA), il est recommandé d'utiliser une technologie respiratoire en complément d'un traitement médical standard pour avoir un effet synergique sur la santé du patient.

Plusieurs formes de yoga ont des effets thérapeutiques sur l’état des poumons. Ainsi, le yoga peut être bénéfique si votre enfant a de l'asthme causé par l'exercice.

Pranayama, Anulum Filum et Kapalbhati sont connus pour améliorer la capacité pulmonaire et améliorer la circulation de l'air dans les poumons. Les exercices de respiration (pranayama) aident à améliorer le fonctionnement des poumons et devraient faire partie du traitement de l'asthme, selon une étude réalisée dans le 2009 International Journal of Yoga. (30)

Une autre étude publiée dans la Cochrane Library suggère que le yoga a montré des effets bénéfiques sur les symptômes et la qualité de vie des asthmatiques, mais certaines incertitudes subsistent quant à ses effets sur la performance pulmonaire et la consommation de drogue.

Bien qu'il existe différentes formes de yoga pour les enfants asthmatiques, il existe un problème que les enfants adorent faire. C'est le papillon pose (Baddha Konasana), qui stimule le coeur et améliore la circulation dans tout le corps, y compris les poumons.

Faites cette pose de yoga tous les jours avec votre enfant pour l'encourager / vous remarquerez bientôt le changement de santé de votre enfant.

Pour faire un papillon pose:

  • Asseyez-vous droit avec les jambes écartées.
  • Pliez vos genoux et ramenez vos pieds vers l'intérieur.
  • Placez vos semelles ensemble à environ 6 pouces du bassin.
  • Tenez bien vos pieds avec vos mains.
  • Inspirez profondément, en appuyant les cuisses et les genoux vers le sol.
  • En prenant une respiration naturelle, commencez à fouetter les jambes de haut en bas.
  • Commencez lentement et accélérez progressivement, puis continuez pendant quelques minutes entre 5 et 10.
  • Ralentissez et arrêtez-vous.
  • Prenez de longues et profondes respirations et préparez lentement vos jambes devant vous.

9. Maintenir la qualité de l'air

L’air que nous respirons est l’une des principales causes de l’asthme dans l’environnement. La pollution de l'air est l'un des facteurs qui doivent être promulgués et réglementés afin d'améliorer la qualité de l'air de notre environnement.

En fait, l'exposition à l'air pollué est largement responsable de divers effets sur la santé liés aux voies respiratoires. Cela augmente la fréquence des crises d'asthme chez les enfants et les adultes asthmatiques.

Une méta-analyse publiée dans PLOS One dans 2017 fournit des preuves de l'association entre les principaux polluants atmosphériques et les exacerbations d'asthme modérées ou graves.

Une étude de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses de 2008 a soulevé des questions sur les normes actuelles de qualité de l'air et a suggéré qu'une gestion globale de l'asthme chez les enfants vivant dans les centres-villes devrait inclure des efforts pour réduire l'exposition aux polluants atmosphériques. (33)

Évitez d'exposer votre enfant à:

  • Il fait très chaud et humide
  • La qualité de l'air est médiocre
  • Zones hautement polluées

Faites attention à la qualité de l'air que votre bébé respire. Les moyens les plus efficaces pour modifier la qualité de l'air que votre enfant respire sont les suivants:

  • Utilisez le climatiseur dans la chambre de votre enfant pour réduire l'humidité intérieure et le pollen en suspension dans l'air provenant des arbres, des herbes et des mauvaises herbes qui se retrouvent chez eux.
  • Gardez les fenêtres et les portes fermées pendant la saison du pollen.
  • Envisagez d'installer un purificateur d'air à particules de petite taille doté de filtres HEPA dans votre système de ventilation afin d'améliorer la qualité de l'air intérieur.
  • Assurez-vous de contrôler régulièrement les parasites pour éviter toute exposition aux acariens et aux cafards.
  • Si vous vivez dans un climat humide, envisagez d'utiliser un déshumidificateur. Vous pouvez également installer des ventilateurs d'extraction dans la cuisine, la salle de bain et la buanderie pour éviter toute croissance de moisissure.
  • Si possible, rendez-vous dans un endroit où votre enfant peut profiter de l'air frais.
  • Évitez d'exposer votre enfant à des températures variables dans un court laps de temps.
  • Nettoyez régulièrement pour éliminer la poussière et les allergènes dans l'environnement de l'enfant.
  • Évitez d’utiliser des bougies parfumées ou des assainisseurs d’ambiance.

10. Créez un régime équilibré pour votre enfant

Faire des choix éclairés dans le régime alimentaire de votre enfant peut jouer un rôle important dans la réduction de la détresse bronchique de celui-ci.

Les aliments inflammatoires pouvant agir en tant qu'allergènes potentiels doivent être évités pour réduire la gravité et la fréquence des attaques chez les patients existants.

L'alimentation du patient doit comporter un pourcentage équilibré de fibres, de protéines, d'antioxydants et de quantités modérées d'AGPI monoinsaturés (MUFA) et oméga-3. Ce régime équilibré est réputé avoir un effet positif sur le risque d'asthme et le contrôle de l'asthme.

  • Une alimentation riche en fruits et légumes frais est utile pour les patients asthmatiques.
  • Consommer de grandes quantités de vitamines C, E, bêta-carotène, flavonoïdes, magnésium, sélénium et acides gras oméga-3 recommandés pour les patients asthmatiques Une étude publiée dans Nutrients a conclu que la consommation accrue de fruits et de légumes avait un effet positif sur le contrôle de l'asthme.
  • Enrichissez l'alimentation de votre bébé avec des quantités adéquates d'acides gras oméga-3; le saumon, le thon et les graines de lin en sont de bonnes sources. Une étude publiée dans la revue a confirmé Allergologie international Sur l'efficacité des acides gras oméga-3 dans l'amélioration de l'asthme et des réactions allergiques.
  • Utilisez des herbes et des épices telles que la sauge, l'origan, le gingembre et le curcuma dans vos pratiques culinaires. Ces herbes et épices contiennent des composés anti-inflammatoires dans la nature.
  • Évitez les aliments transformés et emballés contenant des additifs artificiels et des conservateurs.
  • Évitez le lait et les produits laitiers si votre enfant est allergique aux protéines du lait ou si le lactose est intolérant.
  • Évitez de servir des repas riches en graisse, car ils augmentent la bronchite et arrêtent les effets des médicaments contre l'asthme courants.

Quand demander un traitement d'urgence?

Voir votre enfant en douleur peut être l'une des choses que vous ne voudrez jamais voir. Les parents devraient surveiller leur enfant pour détecter une éventuelle crise d'asthme. Vous devriez surveiller la respiration de votre enfant. Demander des soins d'urgence si votre enfant:

  • Il tire sa poitrine et les côtés pour respirer
  • À bout de souffle, assis et penché en avant
  • Dilatation des narines à la respiration
  • Rougeur de la peau avec une teinte de bleu
  • Il devrait s'arrêter en parlant pour reprendre son souffle
  • Il a un pouls rapide
  • Transpiration
  • Le niveau de vigilance a diminué
  • Les muscles abdominaux sont utilisés pour la respiration, entraînant l'absorption de l'abdomen
  • Il souffre de problèmes de sommeil dus à un essoufflement

En cas de crise d'asthme possible

Si votre enfant présente des symptômes associés à une crise d'asthme, ne paniquez pas. Guidez-vous vers le plan d'action contre l'asthme conçu par le médecin de votre enfant. Alternativement, vous pouvez suivre ces étapes:

  • Donnez à votre enfant ses propres médicaments tels que prescrits.
  • Aidez-les à rester calmes et à vous asseoir.
  • Attendez 5 à 10 minutes.

Les signes de danger sont; Respiration sifflante sévère, toux, essoufflement, difficulté à marcher et / ou à parler, lèvres et / ou ongles bleus. Si les symptômes disparaissent lors de l'utilisation du médicament, votre enfant devrait pouvoir reprendre le travail.

Si vos symptômes persistent, ne s'améliorent pas ou ne savent pas quoi faire, contactez les services d'urgence et demandez de l'aide immédiatement.

La vision de l'asthme de votre enfant peut être très douloureuse, car les symptômes peuvent nuire à sa santé, à ses activités quotidiennes, aux sports et à l'école. Tous ces facteurs peuvent avoir des conséquences directes sur le développement physique, émotionnel et mental de votre enfant.

Malheureusement, l'asthme ne peut être guéri, mais avec un traitement approprié et des changements de mode de vie, il est possible de contrôler les symptômes.

Remarque: les remèdes maison ne doivent être utilisés qu'en complément d'un traitement médical primaire. Ces traitements médicaux habituels ne doivent jamais être remplacés, car un asthme non traité peut détériorer les poumons de votre bébé et entraîner plusieurs conséquences négatives pour la santé.

Facteurs de risque associés à l'asthme chez les enfants

Bien qu'il n'existe aucun moyen éprouvé de déterminer l'apparition d'asthme chez l'enfant, certains facteurs de risque sont associés à son apparition chez l'enfant. Ceux-ci comprennent:

  • L'exposition à des allergènes tels que la fumée, les parfums, le pollen, la moisissure, les poils d'animaux, les noix, les arachides, le lait, les odeurs désagréables et les acariens peut provoquer l'asthme.
  • Avoir des antécédents familiaux d'asthme et / ou d'allergies peut prédisposer à l'asthme.
  • Les infections respiratoires récurrentes peuvent faire passer les voies respiratoires enflammées.
  • Un faible poids à la naissance peut être associé à un risque accru d'asthme chez les enfants.
  • L'obésité est associée à une augmentation de l'accumulation de cholestérol, ce qui contribue à augmenter l'inflammation.
  • L'exposition à la fumée du tabac peut provoquer de l'asthme chez les enfants. L'inhalation d'air pollué toxique peut causer de graves dommages aux voies respiratoires.
  • L'asthme est plus répandu chez les garçons que chez les filles dans l'enfance.
  • L'origine africaine est associée à l'asthme.

L'American College of Allergy, Asthma and Immunology déclare que la plupart des enfants asthmatiques développent des symptômes avant l'âge de cinq ans. Chez les très jeunes enfants, il peut être difficile pour les parents et même les médecins de reconnaître les symptômes, car ils ressemblent beaucoup aux symptômes du rhume, du rhume et d'autres maladies pouvant entraîner une bronchite.

Quand voir un docteur

Consultez un allergologue ou un immunologue si vous remarquez des symptômes suspectés de provoquer des allergies. Obtenir une consultation précoce peut aider à soulager les attaques fréquentes et les complications potentiellement mortelles. Prenez rendez-vous avec le médecin de votre enfant si vous remarquez:

  • La toux est constante, intermittente ou causée par l'exercice
  • Plaintes de congestion thoracique
  • Sifflement ou sifflement lorsque votre enfant inspire
  • Difficulté à respirer
  • Essoufflement
  • Bronchite ou pneumonie récurrente;

Conseils supplémentaires

  • Masser la poitrine avec de l'huile de sésame tiède pour aider à soulager le flegme déposé dans les voies respiratoires.
  • Versez quelques gouttes d'huile d'eucalyptus dans l'eau bouillante et laissez votre enfant inhaler ses émanations. Cela aidera à ouvrir n'importe quel blocage.
  • L’obésité étant un facteur de risque important pour l’asthme, évitez donc de donner à votre enfant un repas riche en calories qui pourrait entraîner une prise de poids.
  • Comme les allergies alimentaires (les plus courantes parmi les cacahuètes, les huîtres, les œufs et le lait) peuvent provoquer des crises d’asthme, vous devez surveiller ce que votre enfant mange, en particulier au restaurant.
  • Il est interdit de fumer à proximité de l'enfant. L'exposition à la fumée secondaire peut augmenter votre risque d'attaque.
  • Évitez les animaux de compagnie avec la fourrure et les plumes si votre enfant est allergique à la vérité
Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com

Vous pourriez l'aimer aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus