6 remèdes maison pour l'inflammation des seins (mastite)

La mammite est une infection mammaire courante qui affecte principalement les femmes qui allaitent, en particulier pendant les six premières semaines après l'accouchement. Les femmes et les hommes qui n'allaitent pas sont moins susceptibles de contracter cette infection, mais ils peuvent quand même l'attraper.

bannière de présentation des infections mammaires 720x420 - 6 remèdes maison pour la mammite (mastite)

La mammite est une inflammation du tissu mammaire, qui implique parfois une infection. Cette inflammation se traduit par des douleurs mammaires, un gonflement, de la chaleur et des rougeurs. Vous pouvez également avoir de la fièvre et des frissons.

Le plus souvent, la mammite touche les femmes qui allaitent (mammite de lactation). Cependant, la mammite peut affecter aussi bien les femmes qui n'allaitent pas que les hommes.

La mammite de lactation peut vous épuiser. Ce qui rend difficile la prise en charge du bébé. Parfois, la mammite pousse la mère à sevrer son enfant avant qu'elle n'ait réellement l'intention de le faire. Mais continuer à allaiter, même pendant que vous prenez un antibiotique pour traiter cette infection, est préférable pour vous et votre bébé.

La mammite est très gênante, même si elle ne présente aucun danger sérieux pour votre santé ou celle de votre bébé. Cet article énumérera certaines choses que vous pouvez faire à la maison pour éliminer l'infection plus rapidement et soulager ses symptômes.

Les symptômes

Les signes et les symptômes de la mammite peuvent apparaître soudainement. Il peut inclure :

  • Sensibilité des seins ou chaleur au toucher
  • gonflement des seins
  • Épaississement du tissu mammaire ou masse dans le sein
  • Douleur ou brûlure constante ou pendant l'allaitement
  • Rougeur de la peau, généralement avec un motif en forme de coin
  • Se sentir malade en général
  • Fièvre de 38.3 °C (101 °F) ou plus

Raisons

La rétention de lait dans le sein est la principale cause de mammite. D'autres raisons incluent:

  • Obstruction d'un des conduits de lait. Si le sein n'est pas complètement vidé pendant une tétée, le lait coagule dans le conduit de lait. Le blocage fait monter le lait et conduit à une infection mammaire.
  • Entrée bactérienne dans le sein. Les bactéries de la surface de votre peau et de la bouche du bébé peuvent pénétrer dans les conduits de lait par une fissure dans la peau de votre mamelon ou par l'ouverture du conduit de lait. Le lait stagnant dans le sein qui ne se vide pas peut être un terrain fertile pour les bactéries.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque de mammite comprennent :

  • Épisode précédent de mammite pendant l'allaitement
  • Mamelons douloureux ou fissurés - bien que la mammite puisse se développer sans percer la peau
  • Porter un soutien-gorge serré ou appliquer une pression sur votre poitrine lorsque vous utilisez une ceinture de sécurité ou portez un sac lourd, ce qui peut limiter le débit de lait
  • Mauvaise méthode de soins
  • Devenir très fatigué ou stressé
  • Malnutrition
  • Fumer

Les complications

Une mammite mal traitée ou un canal obstrué peut provoquer la formation de pus (abcès) dans vos seins. Un abcès nécessite généralement un drainage chirurgical.

Pour éviter ces complications, parlez-en à votre médecin dès que vous développez des signes ou des symptômes de mammite.

La prévention

Pour redonner à votre bébé la meilleure position d'allaitement et éviter les complications comme la mammite, pensez à demander l'avis d'une consultante en lactation. Une consultante en lactation peut vous aider à prendre des mesures et obtenir des conseils sur les bonnes techniques d'allaitement.

Pour réduire vos risques de développer une mammite, suivez ces étapes :

  • Exprimer tout le lait de vos seins pendant l'allaitement.
  • Permettre à votre bébé de vider complètement un sein avant de passer à l'autre sein pendant la tétée.
  • Changez de temps en temps la position utilisée pendant l'alimentation.
  • Assurez-vous que votre enfant s'accroche à la bonne position.
  • Si vous fumez, demandez à votre médecin de vous aider à arrêter de fumer.

Diagnostic

Votre médecin procédera à un examen physique approfondi et vous posera des questions sur vos symptômes et signes. La culture du lait maternel aidera votre médecin à déterminer l'antibiotique le plus approprié pour votre état, surtout si l'infection est grave.

Un type rare de cancer du sein - le cancer du sein inflammatoire - provoque une rougeur et un gonflement qui peuvent être initialement diagnostiqués à tort comme une mammite. Votre médecin vous proposera une mammographie, une échographie ou les deux. Si vos symptômes persistent même après avoir terminé l'antibiotique, vous devrez subir une biopsie pour vous assurer que vous n'avez pas de cancer du sein.

Remèdes à la maison pour l'infection du sein (mastite)

Voici quelques remèdes maison et interventions non médicales qui peuvent aider à soulager les symptômes associés à la mammite et favoriser un rétablissement rapide :

1. Appliquez des compresses chaudes et froides

gérer l'infection mammaire avec des compresses chaudes et froides 600x400 - 6 remèdes maison pour la mammite

L'application de compresses chaudes et froides sur le sein affecté une à la fois peut aider à réduire l'inflammation sous-jacente et à apaiser les symptômes associés tels que la douleur, la douleur, l'enflure et les démangeaisons. (4)

La chaleur pénètre la peau, active la circulation sanguine et soulage l'inflammation des tissus. Pendant ce temps, le froid local aide à engourdir les terminaisons nerveuses de la région, les rendant moins douloureuses, mais cela ne dure que peu de temps.

Cependant, il n'y a pas encore suffisamment de preuves scientifiques pour prouver de manière concluante l'efficacité de cette technique pour soulager l'inconfort des seins. D'autres études sont nécessaires pour confirmer ces affirmations. (5)

COMMENT UTILISER:

  • Prenez une bouteille d'eau chaude et enroulez-la autour d'une fine serviette pour en faire une compresse chaude.
  • Placez cette compresse chaude sur la zone affectée pendant 15 minutes maximum.
  • Enveloppez quelques glaçons dans une serviette fine pour faire une compresse froide.
  • Appliquez des compresses froides sur le sein affecté pendant 5 minutes maximum.
  • Répétez ce processus complet 2 à 3 fois à la fois et utilisez ce remède au besoin.

2. Faites un massage doux

Le massage des seins fournit une stimulation locale, ce qui augmente la circulation sanguine sous la peau. Cela aide à réduire l'inflammation dans le tissu mammaire et soulage ainsi la douleur, l'enflure et la sensibilité qui en découlent.

De plus, un massage doux aide également à vider les voies respiratoires de tout résidu de lait (6) et facilite la circulation du liquide lymphatique dans tout le corps. Le liquide lymphatique transporte des globules blancs et d'autres facteurs de lutte contre les maladies qui aident à combattre les infections telles que la mammite.

Comment faire:

  • Massez les seins en mouvements circulaires ou lisses et droits, mais assurez-vous de le faire lentement et avec une pression minimale.

3. Essayez d'utiliser des feuilles de chou

gérer l'infection du sein avec du chou 600x400 - 6 remèdes maison pour la mammite (mastite)

Couvrir vos seins engorgés avec des feuilles de chou fraîches pendant un certain temps peut aider à soulager la douleur, l'enflure et la raideur associées à cette condition. La température froide engourdit temporairement les nerfs sous-jacents pour réduire la douleur.

Le chou est également connu pour ses propriétés anti-inflammatoires qui aident à soulager l'inflammation dans la région et facilitent ainsi le bon écoulement du lait. Il existe des preuves et des preuves anecdotiques pour ce traitement, mais des études plus rigoureuses et à grande échelle sont nécessaires pour confirmer ces affirmations.

COMMENT UTILISER:

  • Lavez correctement les feuilles de chou puis mettez-les au réfrigérateur pendant un certain temps.
  • Appliquez les feuilles de chou refroidies sur vos seins en laissant les mamelons exposés et portez un soutien-gorge de sport par-dessus pour les maintenir en place.
  • Gardez-le pendant au moins deux heures ou jusqu'à ce qu'il flétrisse.

4. Utilisez de l'aloe vera

gérer l'infection du sein avec l'aloe vera 600x400 - 6 remèdes maison pour la mammite (mastite)

La nature apaisante et douce du gel d'aloe vera peut aider à soulager l'inconfort occasionnel causé par la mammite. En raison de sa riche teneur en antioxydants, le gel d'aloe vera agit comme un puissant agent anti-inflammatoire qui peut aider à soulager la douleur, la douleur, les démangeaisons, les rougeurs et l'enflure dans la zone touchée.

De plus, l'aloe vera est crédité d'effets antimicrobiens qui aident à contrôler l'infection en tuant les bactéries qui causent l'infection. (9) (10)

COMMENT UTILISER:

  • Ouvrez une feuille d'aloe vera propre et fraîche et extrayez son gel.
  • Appliquez le gel d'aloe vera directement sur la zone affectée.
  • Laissez sécher.
  • Lavez-le à l'eau tiède.
  • Faites-le régulièrement jusqu'à ce que vous trouviez un soulagement.

5. Mangez de l'ail

gérer l'infection du sein avec de l'ail 600x400 - 6 remèdes maison pour la mammite (mastite)

L'ail est "généralement reconnu comme sûr" (GRAS) en tant qu'arôme alimentaire par la Food and Drug Administration des États-Unis, y compris pendant l'allaitement.

L'ail et ses extraits sont utilisés pour traiter les infections depuis des milliers d'années en raison de leurs diverses propriétés médicinales. Pas étonnant que ses effets antibactériens et antiseptiques puissent également être utilisés pour traiter les infections mammaires.

COMMENT UTILISER:

  • Commencez votre journée en mangeant 2 gousses d'ail crues à jeun.
  • Si vous n'aimez pas leur goût, pensez à en manger quelques-uns tout au long de la journée.
  • Si vous trouvez que l'ail cru n'est pas agréable au goût, pensez à le mélanger avec du jus d'orange ou dans de l'eau ordinaire pour réduire son piquant.
  • Faites-le tous les jours pendant une semaine.

6. Utilisez le curcuma par voie topique

gérer une infection mammaire avec du curcuma 600x400 - 6 remèdes maison contre la mammite

Une étude a révélé que le curcuma était très efficace pour réduire les symptômes associés à la mammite tels que les douleurs mammaires, l'enflure et les rougeurs dans les 3 jours suivant son application topique sans aucun effet secondaire signalé.

Cependant, il s'agissait d'une étude relativement petite et doit être étayée par des essais humains à plus grande échelle pour confirmer ces effets.

COMMENT UTILISER:

  • Appliquez une crème ou une lotion de curcuma sur la zone touchée deux fois par jour.

Causes de l'infection mammaire

Le corps féminin subit de nombreux dérèglements hormonaux et biologiques pendant et immédiatement après la grossesse.

Par exemple, les glandes mammaires commencent à sécréter du lait, connu sous le nom de lactation. Ce lait est stocké dans le sein, le rendant tendre, gonflé et douloureux.

Le lait maternel est excrété par un conduit qui a une ouverture dans le mamelon. Une mauvaise décharge du lait maternel peut provoquer une accumulation de celui-ci à l'intérieur du conduit, entraînant un engorgement des seins. Le lait qui gèle à l'intérieur du conduit de lait favorise la croissance bactérienne, entraînant une infection.

La peau qui recouvre le sein et le mamelon est naturellement habitée par certains microbes, dont la bactérie Staphylococci aureus. Ces bactéries qui vivent sur la peau sont inoffensives tant qu'elles restent à la surface et qu'on ne les laisse pas se développer.

Cependant, ces bactéries peuvent se transférer au mamelon ou à toute déchirure du mamelon causée par plusieurs séances d'allaitement, puis s'infiltrer dans le tissu mammaire. (14)

Un environnement chaud et humide à l'intérieur du sein est idéal pour que ces bactéries se développent rapidement, ce qui finit par entraîner une infection. D'autant plus si la mère reste longtemps sans exprimer de lait ou si le lait n'est pas expulsé correctement et stagne dans le conduit.

Les nouvelles mères qui allaitent et qui produisent beaucoup de lait maternel courent un risque plus élevé de développer une mammite, tout comme celles qui portent des soutiens-gorge serrés ou souillés.

Pendant ce temps, les femmes et les hommes qui n'allaitent pas peuvent développer cette infection en raison des facteurs suivants :

  • Fumer du tabac libère certaines toxines dans le corps qui peuvent endommager les tissus mammaires.
  • Le perçage du mamelon peut provoquer des déchirures de la peau environnante.
  • Les plaques d'eczéma sur le sein ou le mamelon peuvent rendre la peau de la région très sèche, fine et qui démange. Un frottement constant ou vigoureux de la peau peut facilement se déchirer et permettre aux germes infectieux de pénétrer.
  • La pose d'un implant mammaire peut introduire des germes dans le tissu mammaire et provoquer une infection.
  • Les personnes dont l'immunité est affaiblie en raison de maladies comme le diabète ou de médicaments qui suppriment le système immunitaire sont plus susceptibles de développer cette infection.
  • Raser ou tirer les poils autour des mamelons peut déchirer ou endommager la peau sous-jacente.

Symptômes d'une infection mammaire

La mammite se caractérise par les symptômes suivants :

  • Le sein affecté devient partiellement ou complètement rouge, devient douloureux et enflé.
  • Le sein affecté est chaud et sensible au toucher.
  • Sensation de brûlure ou de picotement pendant l'allaitement.
  • Le sein atteint devient douloureux.
  • De la fièvre peut survenir.
  • Dans de rares cas, un abcès pustuleux enflé peut se former dans le tissu mammaire affecté et le liquide s'écouler du mamelon.
  • L'apparition habituelle de ces symptômes se situe entre la première et la cinquième semaine après la naissance, mais ils peuvent survenir à tout moment pendant l'allaitement.

Traitement des infections mammaires

Le traitement de la mammite peut inclure :

  • Les Antibiotiques. Si vous avez une infection, des antibiotiques sont souvent prescrits pendant 10 jours. Il est nécessaire de respecter les médicaments prescrits pour réduire les risques de rechute. Si votre mammite ne disparaît pas après les antibiotiques, vous devriez consulter votre médecin.
  • analgésiques. Votre médecin peut vous recommander des analgésiques en vente libre comme l'acétaminophène (Tylenol, autres) ou l'ibuprofène (Advil, Motrin IB, autres).

Vous pouvez continuer à allaiter en toute sécurité si vous avez une mammite. L'allaitement maternel aide en fait à traiter les infections. Le sevrage soudain d'un enfant aggrave les signes et les symptômes.

Votre médecin peut vous référer à une consultante en lactation pour obtenir de l'aide et du soutien. Les suggestions pour modifier les méthodes d'allaitement peuvent inclure :

  • Évitez de faire remplir vos seins de lait trop longtemps avant d'allaiter.
  • Essayez de vous assurer que le bébé prend correctement le sein, ce qui est difficile lorsque le sein est plein. Exprimer une petite quantité de lait à la main avant d'allaiter peut aider.
  • Masser le sein pendant l'allaitement ou le pompage, de la partie douloureuse au mamelon en dessous.
  • Assurez-vous que les seins sont complètement vidés pendant l'allaitement. Si vous avez du mal à vider une partie de votre sein, appliquez une compresse chaude sur votre sein avant d'allaiter ou de pomper.
  • Lorsque le bébé a très faim, allaitez d'abord le sein douloureux, lorsque l'action de succion est la plus vigoureuse.
  • Essayez différentes positions d'allaitement.

Les patientes doivent être encouragées à continuer d'allaiter, de pomper ou d'exprimer à la main, même lorsqu'elles sont au sein.

Si le traitement standard d'une infection mammaire est une cure prescrite d'antibiotiques tels que la céphalexine, la clindamycine, la dicloxacilline ou parfois l'érythromycine.

La douleur et l'enflure sont traitées avec des compresses froides et des analgésiques, comme l'acétaminophène ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris l'ibuprofène.

Diagnostic des infections mammaires

Les infections mammaires sont généralement diagnostiquées par un examen physique qui vise à rechercher des signes d'inflammation et de lésions des mamelons.

Le médecin examinera les seins pour voir s'ils sont anormalement gonflés, tendus, rouges, chauds et sensibles. En outre, la pression artérielle, la température corporelle et le pouls peuvent également être enregistrés.

Si les médecins soupçonnent que les symptômes sont causés par une autre maladie sous-jacente grave comme le cancer, ils ordonneront souvent une échographie ou une biopsie pour écarter ce risque.

Changements de style de vie pour l'infection mammaire

Apporter quelques changements à vos activités quotidiennes peut aider à gérer et à améliorer une infection mammaire.

1. Essayez la thérapie de relaxation

Les nouvelles mamans ont beaucoup à faire car les soins aux bébés sont un travail 24 heures sur 7, XNUMX jours sur XNUMX, avec des horaires de sommeil irréguliers et des crises de larmes fréquentes. Trop de stress a un effet sur leur corps en général. Il affecte également négativement la production et l'expulsion du lait maternel.

Comme nous en avons discuté précédemment, une vidange incomplète du conduit de lait peut ouvrir la voie à une infection. Une façon d'éviter cela est d'adopter la thérapie de relaxation comme moyen de calmer l'esprit et ainsi de détendre les muscles de la poitrine pour faciliter la bonne libération du lait.

À cette fin, vous pouvez pratiquer la respiration profonde, le yoga et la méditation ; Communiquez avec la nature en jardinant, en faisant de la randonnée ou tout simplement en vous promenant dans le parc ; Écoutez de la musique relaxante, enflammez vos passe-temps ou faites simplement des choses amusantes qui soulagent votre stress et votre anxiété.

2. Exercez un contrôle alimentaire

Limiter la consommation de thé, de café, de chocolat et de boissons gazeuses tout en adoptant un régime pauvre en graisses, riche en vitamines et en fibres s'est avéré bénéfique pour réduire la gravité, la durée et l'incidence globales de la mammite.

3. Portez des soutiens-gorge de sport appropriés

Des soutiens-gorge de sport bien ajustés aident à soutenir les muscles mammaires enflés et à soulager la douleur causée par la mammite.

4. Allaitement du sein affecté souvent

L'expression du lait du sein affecté aide à nettoyer complètement le conduit de lait pour prévenir ou freiner la croissance des bactéries qui causent l'infection.

5. Buvez beaucoup de liquides

Un corps bien hydraté est mieux équipé pour combattre les infections. Alors, soyez conscient de votre consommation de liquide. Gardez une bouteille d'eau de 1 litre avec vous et continuez à boire à intervalles fréquents. Remplissez et faites de même tout au long de la journée.

6. Étirez-vous et bougez

Le maintien d'une activité physique mobilise le liquide lymphatique. Un drainage lymphatique adéquat est une condition importante pour éliminer l'infection du corps.

Soins personnels et prévention des infections mammaires

Voici quelques actions qui peuvent aider à prévenir la mammite :

  • Lavez-vous les mamelons et les mains avant de vous nourrir pour réduire le risque de transfert de germes dans le conduit de lait.
  • Assurez-vous d'exprimer le lait des deux seins. La vidange régulière des canaux galactophores par l'allaitement, l'expression manuelle ou le pompage est une condition préalable pour éviter et traiter la mammite.
  • Ne nourrissez pas le bébé dans la même position à chaque fois.
  • Assurez-vous que le bébé tète réellement pendant la tétée et qu'il n'utilise pas tout le sein. Une alimentation prolongée peut endommager le mamelon et augmenter le risque de mammite.

Complications associées à la mammite

Un traitement médiocre ou retardé peut entraîner une propagation plus profonde de la mammite dans les tissus et former un abcès rempli de pus qui sort du mamelon. Si vous ne terminez pas le traitement antibiotique prescrit, l'infection peut réapparaître et empêcher le lait de s'écouler davantage du sein.

Quand voir un docteur

Consultez votre médecin si les symptômes de la mammite persistent pendant plus d'une semaine, malgré la prise d'antibiotiques et d'autres remèdes maison qui vous ont été prescrits. Dans un tel cas, vous devrez peut-être subir une biopsie cutanée pour écarter le risque de cancer du sein.

Vous devez agir rapidement à cet égard, car le cancer du sein a tendance à se propager rapidement.

Un dernier mot

La mammite résulte principalement d'un drainage incomplet du lait maternel qui s'accumule à l'intérieur du conduit, créant un environnement chaud et humide propice à la croissance des bactéries.

Ainsi, la chose la plus importante pour éviter cette infection est d'exprimer régulièrement le lait maternel en exprimant, en exprimant à la main ou en allaitant. Même si vous avez une mammite, continuez à le faire pour éliminer l'infection.

Dans de nombreux cas, il suffit d'exprimer le lait pour éliminer l'infection en 2 à 3 jours. Si l'infection persiste, consultez votre médecin pour le traitement antibiotique nécessaire. En plus des médicaments, vous pouvez essayer les remèdes maison et les conseils d'auto-soins mentionnés ci-dessus pour gérer les symptômes et faciliter une récupération rapide.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com