9 habitudes malsaines qui endommagent le système immunitaire

Le corps est bien équipé pour faire face à de nombreuses maladies par lui-même. Différentes cellules du corps participent à un mécanisme de défense qui facilite la lutte contre les infections et les corps étrangers tels que les bactéries et les virus.

Bien qu'il existe de nombreuses infections que le corps peut traiter par lui-même, des médicaments peuvent également être nécessaires pour aider le corps à combattre certaines maladies.

Habitudes qui peuvent endommager le système immunitaire

Jetez un œil à certaines des pratiques qui peuvent réduire l'immunité de votre corps.

1. Mangez des aliments transformés

La transformation des aliments est une technologie moderne utilisée pour conserver les aliments plus longtemps qu'ils ne peuvent durer dans leur état naturel. Différents aliments subissent différents niveaux de transformation et sont classés en conséquence.

La transformation des aliments comprend leur stockage dans du sel ou du sucre comme dans les fruits en conserve ou les cornichons, la conversion d'ingrédients naturels sous diverses formes telles que des frites ou de la charcuterie, ou la fabrication de jus, de purées et de smoothies.

Les preuves suggèrent que la consommation d'aliments transformés peut augmenter le risque de décès.

La consommation d'aliments transformés réduit les globules blancs responsables de la lutte contre l'infection. Ils augmentent également les substances inflammatoires dans le corps, entraînant des maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiaques.

Les aliments riches en sel tels que les produits emballés peuvent également affecter les substances inflammatoires qui exacerbent les maladies auto-immunes (maladies dans lesquelles le système immunitaire attaque son propre corps).

De grandes quantités de matières grasses dans l'alimentation, telles que celles contenues dans les chips et autres aliments frits, provoquent des changements dans les cellules du système immunitaire responsables de la détection et de la lutte contre les bactéries. De plus, des niveaux élevés de graisse stimulent les cellules immunitaires même en l'absence de bactéries, obligeant le corps à attaquer ses propres cellules graisseuses.

Lisez aussi:  Maladie de Lyme: stades, symptômes et conseils de prévention

Ces signaux incorrects peuvent également endommager l'intestin, car les micro-organismes intestinaux peuvent s'infiltrer dans la circulation sanguine et causer des dommages supplémentaires.

2. Ne pas dormir suffisamment

Peu de gens pensent au rôle qu'une bonne nuit de sommeil peut jouer dans le maintien de la santé, mais le sommeil et l'immunité sont étroitement liés.

Pendant la période d'infection, les substances inflammatoires augmentent dans le corps, ce qui entraîne plus de somnolence, mais nuit également à la qualité du sommeil. D'autre part, un bon sommeil peut équilibrer la réponse immunitaire.

La privation de sommeil à long terme est associée au développement de maladies inflammatoires chroniques telles que le diabète, l'athérosclérose (plaques graisseuses dans les vaisseaux sanguins) et même la neurodégénérescence.

Les experts recommandent de dormir au moins 7 heures par nuit pour se protéger des maladies chroniques et améliorer les réponses immunitaires.

3. Ne pas manger suffisamment de fruits et légumes

Les fruits et les légumes fournissent les nutriments nécessaires pour maintenir le corps en bonne santé. Ils contiennent des antioxydants responsables de la lutte contre l'inflammation et de la protection de l'organisme contre les maladies qui se développent en raison de l'inflammation.

Plusieurs études ont rapporté que manger de grandes quantités de fruits et légumes peut non seulement réduire les substances inflammatoires dans le corps, mais aussi améliorer les réponses du système immunitaire.

L'Organisation mondiale de la santé recommande cinq portions de fruits et légumes par jour, à l'exclusion des féculents comme les pommes de terre, pour maintenir une bonne santé.

4. Ne mangez pas d'aliments contenant des probiotiques

Les aliments qui contiennent des probiotiques sont des aliments riches en micro-organismes tels que les aliments fermentés. La choucroute, le kimchi, les cornichons, le yaourt, le tempeh et le lait de culture sont des exemples d'aliments fermentés.

Les aliments qui contiennent des probiotiques améliorent la diversité et le nombre de bonnes bactéries dans l'intestin humain. Ces bactéries jouent un rôle important dans le système immunitaire.

Lisez aussi:  Allergies: causes, symptômes et traitement

Ils améliorent l'activité des cellules immunitaires dans les intestins, les poumons et les glandes mammaires. Les aliments riches en probiotiques libèrent une substance appelée mucine qui renforce les parois intestinales.

On dit également que les probiotiques améliorent les réponses immunitaires intestinales et systémiques dans des conditions de malnutrition et d'obésité.

Les experts recommandent de consommer 100 g d'aliments riches en probiotiques chaque jour pour en bénéficier.

5. Manque de certains nutriments

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour maintenir des fonctions corporelles saines, y compris un système immunitaire qui fonctionne bien.

Certaines vitamines et minéraux jouent un rôle plus important que d'autres. Les vitamines A, B2, B12, C, D, E, B9, le zinc, le sélénium, le cuivre et le fer sont tous impliqués dans l'amélioration des réponses immunitaires de l'organisme.

Par conséquent, une carence en l'un de ces nutriments peut entraîner des changements dans les réponses du système immunitaire, ce qui vous rend plus vulnérable aux infections et aux maladies.

6. Buvez moins d'eau

L'eau est importante pour maintenir un système immunitaire fort. Des études animales ont montré que la déshydratation réduit les réponses immunitaires.

Une façon dont les niveaux d'hydratation appropriés soutiennent la fonction immunitaire est de permettre au corps de maintenir une température corporelle normale, ce qui est essentiel pour maintenir une fonction immunitaire saine.

Dans une étude, boire des quantités adéquates d'eau a amélioré plusieurs fonctions corporelles chez les adultes japonais, y compris l'abaissement de la tension artérielle et le maintien d'une température corporelle normale, améliorant ainsi également l'immunité.

7. Moins d'activité physique

L'exercice joue un rôle très important dans le maintien d'un système immunitaire sain. Plusieurs études au fil des ans ont montré qu'un exercice modéré à vigoureux pendant au moins une heure peut améliorer l'activité des cellules impliquées dans les réponses immunitaires.

L'exercice quotidien peut aider à améliorer le mécanisme de défense de l'organisme et la santé métabolique.

Lisez aussi:  L'apparition de boutons gras sous la peau du visage

8. Tabagisme et abus d'alcool

Le tabagisme peut provoquer des maladies graves. Il affecte l'immunité en réduisant la capacité des réponses immunitaires en cas de maladie ou d'infection.

Une forte consommation d'alcool chronique peut réduire le nombre de cellules immunitaires qui combattent l'infection, augmentant ainsi le risque d'infections bactériennes et virales. Par conséquent, il est essentiel d'éviter la consommation et l'utilisation d'alcool et de cigarettes pour maintenir un système immunitaire sain.

9. Niveaux de stress non contrôlés

Les preuves suggèrent que des niveaux élevés de stress et de dépression peuvent affecter la santé humaine.

Dans une évaluation de 48 patients dans une maison anti-âge, la dépression a provoqué une diminution de l'activité des cellules immunitaires tueuses naturelles qui aident à combattre les infections virales et à tuer les cellules cancéreuses.

Les moyens efficaces de gérer le stress comprennent une bonne nutrition, l'exercice et l'exercice, des moyens d'améliorer la santé du cerveau et les émotions.

Les questions les plus fréquemment posées sur le système immunitaire

La prise de suppléments stimulant le système immunitaire peut-elle aider?

Les suppléments stimulant le système immunitaire peuvent contenir des vitamines et des minéraux qui contribuent à améliorer l'immunité. Votre médecin peut vous aider à déterminer le meilleur supplément pour vous.

Comment puis-je savoir que mon immunité est faible ?

Des maladies fréquentes, une sensation de froid ou des ballonnements persistants peuvent être un bon signe pour commencer à développer des habitudes de renforcement immunitaire.

Un dernier mot

Le système immunitaire est la première ligne de défense contre les microbes pathogènes, et il protège également le corps contre les dommages causés par les infections ou les aliments que nous mangeons.

Pour maintenir votre immunité à son meilleur, vous devez abandonner certaines habitudes nocives, telles que manger des aliments transformés et inclure suffisamment de fruits et de légumes dans l'alimentation, entre autres.

Répondre à vos besoins en vitamines et minéraux, assurer une activité physique quotidienne et bien dormir est également essentiel pour maintenir un système immunitaire sain.

Vous pourriez l'aimer aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus