7 signes avant-coureurs que vous pourriez avoir des fibromes

Les fibromes sont de plus en plus courants partout dans le monde. Elle touche environ 50% des femmes dans le monde.

signes avant-coureurs que vous pourriez avoir des fibromes feat 1200x811 - 7 signes avant-coureurs que vous pourriez avoir des fibromes

Ils surviennent à l'âge moyen, c'est-à-dire lorsque les femmes sont au milieu de la trentaine ou au début de la quarantaine, bien qu'ils puissent également survenir plus tôt ou plus tard.

Les fibromes peuvent avoir un lien génétique car les femmes ayant des antécédents familiaux de fibromes sont plus susceptibles de les développer plus tard.

Que sont les fibromes ?

Les fibromes peuvent être définis comme des tumeurs de forme ronde et presque semblables à des tumeurs mais bénignes ou non cancéreuses. Ils se développent dans l'utérus et peuvent être de différentes tailles, de très petits, presque comme un pois, à très gros, comme une pastèque (1 mm à 20 cm de diamètre).

Parfois, il n'est pas visible à l'œil nu et reste dans l'utérus ; D'autres fois, ils peuvent se développer en gros morceaux qui finissent par déformer et agrandir l'utérus.

Les fibromes sont également appelés myomes ou léiomyomes dans le langage scientifique. Sa croissance est constante, ce qui signifie qu'elle se développe progressivement pendant la puberté ou la phase de reproduction. Cependant, certains peuvent rester de la même taille sans aucune croissance notable.

La plupart des léiomyomes sont asymptomatiques chez plus de la moitié des femmes et cessent de croître après la ménopause. Si vous ne le faites pas, une attention médicale immédiate est requise.

Signes avant-coureurs des fibromes

Étant donné que les fibromes sont généralement asymptomatiques, il peut être difficile d'identifier avec précision la maladie. Mais cela offre parfois des signes.

Si vous ressentez les symptômes ou signes suivants, considérez les fibromes comme une option causale.

1. Saignements vaginaux abondants

Des saignements prolongés ou abondants pendant vos règles sont un signe courant de fibromes.

Les femmes peuvent avoir des caillots sanguins et devenir anémiques en raison d'un flux menstruel abondant. Cela peut mener à:

  • Fatigue
  • Étourdissement
  • maux de tête
  • douleur diffuse

2. Inconfort pelvien

Si les fibromes se transforment en gros morceaux, ils peuvent exercer une pression accrue sur la région abdominale inférieure, provoquant une gêne dans la région pelvienne. Cela peut entraîner plus de douleur.

À cause de cet utérus élargi, vous pouvez avoir un problème :

  • Dormir sur le ventre
  • pliant
  • Exercices

3. Douleur pelvienne

La douleur pelvienne est très rare car elle ne survient que lorsque le fibrome a commencé à se détériorer. La douleur survient à un seul endroit et disparaît en un mois.

La douleur peut parfois être chronique et persister dans la même zone, où vous pouvez prendre un analgésique.

4. Problèmes de vessie

Les personnes atteintes de fibromes ont de la difficulté à contrôler leur vessie. Cela conduit à des problèmes tels que :

  • Mictions fréquentes
  • nycturie (l'envie d'uriner la nuit)
  • Envie constante d'uriner

Ces symptômes sont dus à la pression sur la vessie causée par la croissance de fibromes qui réduisent la capacité de la vessie à retenir l'urine.

5. Mal de dos

Le mal de dos est également un symptôme rare qui survient lorsque les fibromes commencent à exercer une pression sur les muscles et les nerfs du bas du dos.

6. Selles irrégulières

Les fibromes ont parfois tendance à appuyer sur le rectum, provoquant des difficultés à aller à la selle et conduisant à la constipation.

Vous pouvez également ressentir de la douleur pendant les selles. Dans de rares cas, cela peut provoquer Hémorroïdes.

7. Douleur pendant les rapports sexuels

L'infection par les fibromes peut provoquer chez la femme des douleurs pendant les rapports sexuels. En effet, les fibromes créent une sensation de pression qui interfère avec le plaisir sexuel.

Si les fibromes sont plus proches du col de l'utérus, ils provoquent non seulement des douleurs, mais également des saignements. Ils peuvent également provoquer un déséquilibre hormonal qui fait baisser votre libido.

Causes des fibromes

Les raisons de la croissance et du développement des fibromes utérins n'ont pas encore été scientifiquement prouvées. Plusieurs études indiquent que le développement de ces fibromes est principalement dû à un déséquilibre hormonal.

Des hormones telles que la progestérone et les œstrogènes provoquent sa croissance. Pendant la grossesse, lorsque ces hormones augmentent, les fibromes grossissent. C'est pourquoi, après la ménopause, les fibromes cessent de croître en raison d'une diminution de la sécrétion d'hormones.

Voici les causes possibles des fibromes :

1. La génétique

Les fibromes peuvent se développer en raison de gènes défectueux qui diffèrent des gènes normaux trouvés dans les cellules musculaires de l'utérus.

2. Les hormones

Les œstrogènes et la progestérone provoquent un épaississement de la paroi utérine dans le cadre du cycle menstruel, ce qui peut être responsable du développement de fibromes.

Les fibromes contiennent une quantité accrue de récepteurs d'œstrogène et de progestérone par rapport aux cellules musculaires normales de l'utérus, ce qui les fait se développer lorsque des hormones sont libérées.

3. Facteurs de croissance

Ce sont des produits chimiques qui aident votre corps à maintenir les tissus et peuvent également favoriser la croissance des fibromes. Ceux-ci inclus:

  • Facteurs de croissance analogues à l'insuline
  • Facteur de croissance épidermique
  • transformer le facteur de croissance bêta

Complications des fibromes

Les fibromes ne sont pas considérés comme très dangereux. Ils ne causent généralement pas de conditions graves. Cependant, ils peuvent provoquer une gêne et une perte de sang pendant les menstruations, entraînant une anémie.

Contrairement à la croyance populaire, les fibromes n'empêchent pas vraiment vos chances de tomber enceinte. Cependant, cela peut augmenter le risque de complications de la grossesse, comme un accouchement avant 9 mois ou un retard de croissance fœtale.

Les questions les plus fréquemment posées sur les fibromes

Les fibromes peuvent-ils devenir cancéreux ?

Habituellement, les fibromes ne provoquent aucun symptôme et ne nécessitent même aucun type de traitement. Une escalade vers le médecin s'impose si des symptômes apparaissent.

Ils apparaissent pendant les années de procréation et ne sont jamais associés au cancer. Ils n'augmentent pas le risque de cancer de l'utérus et ne se transforment pas eux-mêmes en cancer.

De quoi sont faits les fibromes ?

Les léiomyomes ne sont généralement rien de plus que des masses de muscle et de tissu conjonctif qui proviennent de la paroi utérine.

Quand les femmes savent-elles qu'elles ont des fibromes ?

De nombreuses femmes atteintes de fibromes ne savent pas qu'elles en sont atteintes jusqu'à ce qu'elles soient découvertes accidentellement par une échographie pendant la grossesse ou lors d'un examen pelvien.

Comment traite-t-on les fibromes ?

Il n'y a pas de traitement unique pour les fibromes. L'emplacement des fibromes à l'intérieur ou à l'extérieur de l'utérus joue un rôle majeur dans la détermination de la manière de traiter le problème. Le nombre de fibromes est également important pour connaître le meilleur traitement pour les fibromes.

Un dernier mot

Les fibromes ne nécessitent aucun type de traitement jusqu'à ce qu'ils provoquent des symptômes graves, et la prévention est difficile en raison d'un manque de recherche. Mais, en faisant des choix plus sains avec des interventions opportunes, vous pouvez réduire vos risques de souffrir de fibromes.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com