Aperçu de la sensibilité et de la spécificité des tests médicaux

Dans le contexte des soins de santé et de la recherche médicale, les termes sensibilité et spécificité peuvent être utilisés en référence à la confiance dans les résultats et à l'utilité du test pour les conditions. Découvrez ces termes et comment les utiliser pour déterminer les tests appropriés et interpréter les résultats obtenus.

GettyImages 168271845 cd9df4b928ea416a9e470cee2d61de39 - نظرة عامة على الحساسية والنوعية في الاختبارات الطبية

Utilisations des tests médicaux

Une fois que vous aurez commencé à parler à votre médecin d'un ensemble de symptômes que vous avez, il commencera à formuler et à diagnostiquer une hypothèse de ce qui pourrait être la raison en fonction de son éducation, de son expérience antérieure et de ses compétences. La raison peut être claire. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir de nombreuses maladies potentielles. Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour trier les causes sous-jacentes. Le choix de ces tests peut dépendre des concepts de sensibilité et de confidentialité.

Pour poser un diagnostic, les médecins peuvent effectuer un examen physique complet, prélever des échantillons de fluides corporels (tels que le sang, l'urine, les selles ou même la salive) ou effectuer d'autres tests médicaux pour confirmer ou rejeter leurs hypothèses initiales. Les tests inefficaces qui ne peuvent pas être contrôlés ou en dehors doivent être évités. Idéalement, un test sera choisi pour confirmer avec précision le diagnostic suspect.

Il existe une autre utilisation des tests médicaux dans les tests de dépistage qui sont effectués pour identifier les maladies dont un groupe particulier peut être à risque substantiel. Il n'a pas été fait pour diagnostiquer la maladie, mais pour trouver un test qui peut ne pas encore produire de symptômes. De plus, les facteurs de risque personnels peuvent augmenter le risque d'un trouble inconnu et suggérer un examen précoce ou plus fréquent. Ces facteurs comprennent la race, les antécédents familiaux, le sexe, l'âge et le mode de vie.

La prise en compte de l'objectif d'un test dans certaines populations nécessite un examen attentif de la sensibilité et de la spécificité. Cela aide les prestataires de soins de santé et les patients à prendre les meilleures décisions concernant les tests et le traitement.

Comprendre la sensibilité et la spécificité

Tous les tests ne sont pas utiles pour diagnostiquer la maladie. Malheureusement, les soins de santé modernes ne peuvent pas non plus se permettre les coûts associés à l'exécution d'un nombre illimité de tests. Le fournisseur de soins de santé doit choisir le test qui convient le mieux à la personne en fonction des facteurs de risque spécifiques. Choisir le mauvais test peut être inutile ou une perte de temps et d'argent, ou conduire à un test faussement positif, indiquant une maladie qui n'existe pas déjà. Voyons comment ces propriétés de test affectent le test choisi et expliquons les résultats obtenus.

Lorsque la recherche médicale met au point un nouveau test de diagnostic, les scientifiques tentent de comprendre dans quelle mesure leur test a correctement identifié la maladie ou l'état cible. Certains tests peuvent ne pas trouver une maladie souvent suffisante pour les patients qui ont déjà une maladie. D'autres peuvent indiquer à tort une maladie chez une personne qui est déjà en bonne santé.

Les professionnels de la santé tiennent compte des forces et des faiblesses des tests. Ils essaient d'éviter toute option qui pourrait conduire à un mauvais traitement. Par exemple, lors du diagnostic d'une personne atteinte d'un cancer, il peut être important non seulement d'avoir une image indiquant la présence de la maladie, mais également un échantillon de tissu qui aide à déterminer les caractéristiques de la tumeur et donc une chimiothérapie correcte peut être utilisée. Il serait inapproprié de se fier à un seul test inexact pour déterminer la présence d'un cancer, puis de commencer un traitement qui pourrait ne pas être réellement requis.

Dans les cas où un test est inférieur à un autre, plusieurs tests peuvent être utilisés pour accroître la confiance dans le diagnostic. Deux mesures utiles pour les forces diagnostiques du test sont la sensibilité et la spécificité. Que signifient ces termes?

Une allergie indique la probabilité qu'un test d'une condition soit découvert alors qu'il est déjà chez le patient. On peut penser qu'un test à faible sensibilité est très prudent pour trouver un résultat positif, ce qui signifie qu'il se trompera du côté de l'échec à identifier la maladie. Lorsque la sensibilité du test est élevée, il est peu probable qu'il donne un faux négatif. Dans un test de haute sensibilité, le positif est positif.

La confidentialité fait référence à la capacité du test d'exclure la présence d'une maladie chez une personne qui n'a pas cette maladie. En d'autres termes, dans un test de haute précision, le négatif est négatif. Un test de confidentialité faible peut être considéré comme trop enthousiaste pour trouver un résultat positif, même s'il n'existe pas, et peut donner un grand nombre de faux positifs. Cela peut conduire à un test qui dit qu'une personne en bonne santé a une maladie, même si elle n'est pas déjà là. Plus le test est précis, moins il y a de recherches d'un résultat qui ne devrait pas être incorrectement obtenu.

Il peut être judicieux d'éviter à la fois les négatifs et les faux positifs. Si une maladie est manquée, le traitement peut être retardé et entraîner des dommages réels. Si une personne apprend qu'elle a une maladie, les pertes psychologiques et physiques ne peuvent pas être importantes. Il serait préférable que le test ait une sensibilité et une spécificité élevées. Malheureusement, tous les tests ne sont pas parfaits. Il peut être nécessaire de trouver un équilibre qui corresponde à l'objectif du test avec la personne évaluée.

Comparez les tests

Le meilleur test (ou ensemble de tests) pour diagnostiquer une maladie est appelé l'étalon-or. Ce test peut consister en les mesures ou tests disponibles les plus complets et les plus précis. Lorsque de nouvelles expériences de recherche seront développées, elles seront comparées aux meilleurs tests disponibles actuellement utilisés. Avant de le lancer pour une utilisation plus large dans la communauté médicale, la sensibilité et la spécificité du nouveau test sont dérivées en comparant les nouveaux résultats du test avec l'étalon-or. Dans certains cas, l'objectif du test est de confirmer le diagnostic, mais certains tests sont également utilisés plus largement pour identifier les personnes à risque de développer certaines conditions médicales.

Le dépistage, c'est quand un test médical est effectué sur un grand nombre de patients avec ou sans symptômes actuels, qui peuvent être à risque de développer une certaine maladie. Quelques exemples de ces conditions médicales potentielles, et un test d'examen possible, comprennent:

  • Cancer du sein (imagerie mammaire)
  • Cancer de la prostate (antigène prostatique spécifique ou PSA)
  • Cancer du côlon (coloscopie)
  • Pression artérielle (mesure de la pression artérielle)
  • Taux de cholestérol élevé (plaque de cholestérol)
  • Troubles génétiques (panel génétique)

Tout le monde n'a pas besoin d'être dépisté pour le cancer du côlon à un âge précoce, mais quelqu'un avec une condition génétique spécifique ou qui a de solides antécédents familiaux peut nécessiter une évaluation. Il est coûteux et invasif de faire le test. Le test lui-même peut présenter certains risques. Il est important de trouver un équilibre entre le choix de la bonne personne à tester, en fonction des facteurs de risque et de la probabilité relative de tomber malade, et des avantages du test disponible.

Toutes les personnes n'ont pas été testées pour chaque maladie. Un médecin qualifié comprendra la probabilité du test avant une mesure spécifique, ou la probabilité que le test ait un résultat attendu.

La détection de maladies spécifiques cible les personnes à risque. Pour trouver et résoudre un cas dans le plus grand nombre de personnes possible, les coûts des tests doivent être justifiés et les faux positifs doivent être évités.

Valeur prédictive positive et négative

Il est approprié pour les prestataires de soins de santé de considérer les risques de maladie au sein d'un groupe non testé à travers la lentille de deux considérations supplémentaires: PPV et NPV.1.

La valeur prédictive positive (PPV) est le nombre de résultats positifs valides pour le test divisé par le nombre total de résultats positifs (y compris les faux positifs). L'indice PPV de 80% signifie que 8 résultats positifs sur 10 représenteront avec précision la présence de la maladie (les soi-disant «vrais avantages») tandis que les deux autres chiffres représentent des «faux positifs».

La valeur prédictive négative (NPV) est le nombre de résultats négatifs valides que le test donne divisé par le nombre total de résultats négatifs (y compris les faux négatifs). Une VAN de 70% signifie que 7 résultats négatifs sur 10 représenteront avec précision l'absence de la maladie («vrais négatifs») et les trois autres résultats représenteront des «faux négatifs», ce qui signifie que la personne a contracté la maladie mais le test est absent du diagnostic.

Le PPV et le NPV, ainsi que la fréquence des maladies dans la population générale, fournissent des prédictions sur la forme du programme de dépistage à grande échelle.

Un dernier mot

La connaissance des points forts des différents tests est utile pour identifier efficacement la maladie. Si le patient présente un état mortel ou si sa maladie potentielle présente une fenêtre critique de comportement, il peut être difficile de trouver un équilibre entre les facteurs de précision et le coût du test. Ceux qui sont au début de la formation médicale peuvent ne pas avoir acquis l'expérience et les compétences nécessaires pour choisir les tests appropriés, ce qui peut conduire à un désir de réagir à la surcharge afin de ne pas manquer le diagnostic.

Malheureusement, un mauvais test peut entraîner des tests supplémentaires ou même un traitement inapproprié. Les prestataires de soins de santé qualifiés seront en mesure d'aider le patient qui a besoin du choix approprié pour l'examen approprié. À mesure que la science médicale progresse, nous serons en mesure d'identifier les facteurs de risque et de personnaliser les tests pour accélérer encore le diagnostic et le processus de traitement optimal.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com

Vous pourriez l'aimer aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus