8 facteurs de risque associés au syndrome de l'intestin qui fuit

L'intestin est protégé par une barrière intestinale qui peut être affectée par divers facteurs tels que les maladies intestinales, les infections et l'altération de l'équilibre des micro-organismes dans l'intestin.

facteurs de risque du syndrome de l'intestin qui fuit que vous devez connaître

Des modifications de cette barrière intestinale peuvent entraîner une affection connue sous le nom de syndrome de l'intestin qui fuit. Cela peut faire en sorte que des substances à l'intérieur de l'intestin, telles que des particules alimentaires et des bactéries, s'infiltrent dans le sang.

Les complications qui peuvent découler d'un intestin qui fuit comprennent les troubles organiques où les agents pathogènes se déplacent dans le sang vers divers organes et provoquent un dysfonctionnement.

Facteurs de risque associés aux fuites intestinales

Ce sont les facteurs qui peuvent conduire au développement d'un intestin qui fuit.

1. Troubles auto-immunes

Les maladies auto-immunes désignent les maladies dans lesquelles le système immunitaire attaque le corps. Des maladies telles que le diabète de type 1, la sclérose en plaques, les maladies inflammatoires de l'intestin et le lupus érythémateux disséminé peuvent provoquer des fuites intestinales.

2. Conditions inflammatoires

Certaines maladies provoquent un état d'inflammation dans le corps dans lequel des substances inflammatoires sont libérées dans le sang et déclenchent une réponse immunitaire. Cette inflammation peut détruire la biodiversité des micro-organismes dans l'intestin et provoquer des fuites dans l'intestin.

La maladie intestinale inflammatoire, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont des exemples de maladies qui peuvent provoquer une réaction inflammatoire dans le corps.

De plus, une alimentation riche en matières grasses et en sucre qui comprend des aliments transformés tels que des gâteaux, des biscuits, des pâtisseries, de la charcuterie, des boissons riches en sucre et des jus de fruits emballés peut également entraîner une affection inflammatoire et augmenter le risque de fuites dans l'intestin.

3. Infections qui causent des lésions intestinales

L'infection par le VIH peut créer un déséquilibre des micro-organismes dans l'intestin, comme la maladie inflammatoire de l'intestin. En effet, l'infection par le VIH déclenche une réaction auto-immune dans le corps et les cellules immunitaires qui réagissent à l'infection affectent négativement le microbiote intestinal.

4. Chimiothérapie/Radiation

Les traitements contre le cancer tels que la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent affecter les micro-organismes de l'intestin en créant un déséquilibre dans leur diversité et en augmentant la perméabilité de la muqueuse intestinale. Cela conduit finalement à des fuites dans l'intestin, ce qui est potentiellement dangereux pour les patients atteints de cancer en raison de leur statut immunitaire déjà faible.

5. Médicaments

Infections qui causent des lésions intestinales leaky gut - 8 facteurs de risque associés au syndrome de leaky gut

L'utilisation régulière et à long terme de médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut être nocive pour l'intestin.

Les AINS peuvent rompre la fine couche de cellules protectrices qui agissent comme un revêtement ou une barrière. Une fois cette couche pénétrée, des corps étrangers et des bactéries pathogènes peuvent s'infiltrer dans le sang et causer d'autres dommages au reste du corps.

6. Allergies alimentaires

Les allergies alimentaires peuvent ne pas provoquer directement une fuite dans l'intestin, mais peuvent l'aggraver. Les allergènes alimentaires peuvent s'infiltrer dans la circulation sanguine, augmentant la réponse immunitaire du corps, exacerbant le problème de l'intestin qui fuit.

Pour éviter ces complications, il est préférable d'éliminer complètement les sources d'allergie alimentaire de l'alimentation.

7. Consommation d'alcool

Une consommation excessive d'alcool peut endommager la barrière intestinale et altérer la biodiversité intestinale. Ces deux changements peuvent entraîner des fuites intestinales.

Ainsi, en plus de ses effets nocifs sur le foie et le cerveau, l'alcool peut également affecter d'autres organes en affectant le microbiote intestinal et la réponse immunitaire.

8. Le stress

Des études ont montré que le stress, la dépression et d'autres troubles de l'humeur affectent le microbiote intestinal, probablement en raison de niveaux plus élevés de cortisol, une hormone du stress.

Ces changements dans le microbiote intestinal peuvent affaiblir la barrière intestinale et ainsi provoquer un intestin qui fuit.

Les questions les plus fréquemment posées sur les fuites intestinales

Quelle nourriture puis-je manger pour améliorer les fuites intestinales ?

quelle nourriture puis-je manger pour un intestin qui fuit - 8 facteurs de risque associés au syndrome de l'intestin qui fuit

Les aliments riches en probiotiques tels que le yaourt, le kimchi, la choucroute, le kombucha et le tempeh peuvent être très bénéfiques pour restaurer la diversité du microbiote intestinal. De plus, les aliments prébiotiques tels que les fibres solubles d'avoine, de riz et de bananes peuvent aider.

Assurez-vous d'éviter les aliments riches en graisses et en sucre.

Combien de temps faut-il pour réparer l'intestin qui fuit?

Lors d'une intervention nutritionnelle, le rétablissement d'une fonction intestinale saine peut prendre jusqu'à 3 à 4 mois.

Comment savoir si mon intestin qui fuit a guéri?

Vous remarquerez peut-être une amélioration des niveaux d'énergie, moins de ballonnements, une amélioration des selles et une peau d'apparence saine. À ce stade, c'est une bonne idée d'avoir un test sanguin pour déterminer à quel point la condition est avancée.

Un dernier mot

Un intestin sain joue un rôle plus important dans la santé et le bien-être en général que nous ne le savons ou ne le méritons. Les micro-organismes intestinaux forment une couche protectrice autour de la paroi interne de l'intestin pour empêcher les substances et objets étrangers tels que les bactéries pathogènes et les agents pathogènes de pénétrer dans le sang.

Les changements dans le corps dus aux maladies, aux infections, aux affections chroniques, aux réponses immunitaires et aux médicaments peuvent modifier la diversité et le nombre de micro-organismes, ce qui peut éventuellement briser cette barrière protectrice. Cela crée un espace ou une fuite dans l'intestin, qui libère alors des particules alimentaires et des bactéries dans le sang qui se déplacent librement vers d'autres organes et causent des dommages.

Il est important de gérer les fuites intestinales pour maintenir une bonne santé générale.

Tous les conseils mentionnés ici sont informatifs et ont été traduits à partir de sites Web étrangers, et il est nécessaire de consulter les specialistes voir page

Avis de droits d'auteur de Ahlaom.com