10 choses qui sont mauvaises pour votre vagin que vous ne devriez pas faire

Il n'y a pas assez de sensibilisation à la santé et à l'hygiène vaginales, car les femmes prennent souvent des décisions irréfléchies qu'elles regrettent plus tard.

10 choses nocives pour votre vagin que vous ne devriez pas faire - %categories

Le vagin a un mécanisme inhérent pour se nettoyer, vous n'avez donc pas à faire de votre mieux pour le garder propre. Mais la plupart des gens ne s'en rendent pas compte et utilisent une variété de produits et de techniques d'hygiène vaginale qui entraînent souvent des effets secondaires nocifs plus tard.

Cet article vous guidera à travers certaines erreurs courantes que vous devriez éviter afin de garder votre vagin en parfait état.

Choses à éviter pour le vagin

Voici certaines choses qui ne sont pas bonnes pour la santé vaginale :

1. Évitez les douches vaginales

10 choses nocives pour votre vagin que vous ne devriez pas faire - %categories

Les douches vaginales consistent à utiliser de l'eau ou d'autres solutions nettoyantes pour laver l'intérieur du vagin. Cela se fait à l'aide d'un appareil spécialisé appelé «douche», qui projette un jet d'eau dans la cavité vaginale. La force du courant élimine toutes les impuretés collées aux parois internes du vagin pour un nettoyage en profondeur.

Ce type d'irrigation vaginale est souvent présenté comme un moyen d'améliorer l'hygiène personnelle, de prévenir ou de traiter les infections vaginales et d'éviter une grossesse. Mais la recherche a donné des résultats contradictoires concernant son efficacité et sa sécurité.

Les médecins déconseillent généralement cette pratique car elle perturbe le pH vaginal normal, augmente le risque d'infections vaginales et est associée à une maladie inflammatoire pelvienne, entre autres conditions. Par conséquent, les douches vaginales peuvent éventuellement aggraver la santé vaginale au lieu de l'améliorer.

Le fait que le vagin soit un organe autonettoyant rend les douches vaginales inutiles en raison des risques encourus. Il suffit de bien laver la région génitale avec de l'eau tiède de temps en temps pour la garder propre.

2. Dites non à la vapeur vaginale

La vapeur vaginale est une méthode alternative pour nettoyer et resserrer le vagin en l'exposant à la vapeur d'herbes. Il est également connu pour soulager Douleur menstruelle Cependant, il n'y a absolument aucune preuve scientifique pour étayer les prétendus avantages de ce traitement.

Dans la vapeur vaginale, un tabouret avec un trou dans son siège est placé au-dessus d'une casserole contenant de la vapeur d'eau chaude. Vous devez vous asseoir sur cette chaise sans vos sous-vêtements pendant 20 minutes à une heure. Un mélange d'herbes médicinales telles que la camomille, l'absinthe, le basilic et l'origan est ajouté à l'eau pour libérer des vapeurs thérapeutiques censées être bénéfiques pour votre vagin.

La vapeur vaginale a gagné en popularité dans le monde entier en 2015 lorsque la célèbre actrice Gwyneth Paltrow l'a approuvée, mais son discrédit a été largement discrédité par les scientifiques et les gynécologues.

Lisez aussi:  Kystes mammaires: causes, symptômes, traitement et autosoins

Le vagin est très sensible et l'exposition à une telle chaleur peut provoquer des brûlures. De plus, cela peut perturber la flore vaginale saine et le pH, augmentant le risque d'infections, en particulier les infections à levures.

3. Arrêtez de porter des sous-vêtements trop serrés et ne portez pas de jeans skinny toute la journée

Vos sous-vêtements doivent être bien garnis avec suffisamment d'espace d'air et doivent être faits de tissus doux et respirants comme le coton ou la soie. S'il est si serré qu'il colle à la peau, la région génitale recueillera beaucoup de sueur et de friction, ce qui provoque une irritation et augmente le risque d'infections vaginales.

Pour la même raison, évitez de porter des collants et des jeans serrés pendant une longue période. Les pantalons ou les jupes amples sont de meilleures options que les jeans, et les collants sont meilleurs que les collants.

4. Veuillez dire non aux crevaisons

Environ 0.8% à 2% des femmes ont eu des piercings vaginaux et le nombre continue d'augmenter, mais il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous devriez vous en éloigner.

Le vagin a beaucoup de terminaisons nerveuses qui le rendent très sensible. Percer cette zone sensible peut entraîner une douleur intense à long terme, qui est exacerbée pendant les rapports sexuels, comme l'ont signalé de nombreuses femmes.

La peau peut également prendre beaucoup de temps à guérir et développer beaucoup de tissu cicatriciel au cours du processus. Les cicatrices élargies peuvent obstruer l'ouverture de l'urètre et rendre la miction difficile.

De plus, les piercings peuvent provoquer de graves infections vaginales pouvant entraîner l'infertilité. L'utilisation d'outils, d'aiguilles et de bijoux contaminés vous expose également à un risque accru de tétanos, de VIH et d'hépatite B et C.

5. N'utilisez pas de parfum/poudre parfumée

10 choses nocives pour votre vagin que vous ne devriez pas faire - %categories

Les produits parfumés pour parfumer votre vagin peuvent sembler être une bonne idée, mais ils le sont rarement.

Ils contiennent de l'alcool et d'autres produits chimiques agressifs qui peuvent assécher et irriter la peau sensible du vagin, entraînant des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons, des douleurs et même des infections. De plus, ces formulations peuvent perturber le délicat équilibre bactérien de la flore vaginale, ce qui peut entraîner une infection.

Consultez votre médecin pour des moyens plus sûrs de vous débarrasser des odeurs vaginales.

6. Évitez de vous faire épiler bikini/brésilien/hollywoodien dans un salon mal noté

Si vous envisagez d'épiler la région génitale dans un salon, assurez-vous qu'il respecte les normes de sécurité et de santé nécessaires avant de prendre rendez-vous. Effectuez une recherche et choisissez le salon qui offre les meilleures installations et services.

Lisez aussi:  Remèdes à la maison pour la maladie inflammatoire pelvienne

Mais vous devez également rester prudent pendant le processus. Assurez-vous qu'ils utilisent des applicateurs propres et frais, car vous ne voulez pas transférer les résidus d'une autre séance sur votre peau avec les germes du corps de quelqu'un d'autre, ce qui pourrait entraîner une infection ou quelque chose de pire.

De plus, gardez à l'esprit qu'un vagin sans poils présente un risque plus élevé d'infection et de maladies sexuellement transmissibles car il absorbe facilement les germes. Les poils du vagin protègent la zone intime des irritants et absorbent également l'humidité pour garder la zone agréable et confortable.

Gardez toutes ces choses à l'esprit lorsque vous envisagez une épilation bikini, brésilienne ou hollywoodienne.

7. Ne faites pas éclater l'acné pubienne et ne grattez pas la zone lorsque vous ressentez des démangeaisons

10 choses nocives pour votre vagin que vous ne devriez pas faire - %categories

La région génitale est très sensible et doit être traitée comme telle. Si un bouton apparaît en dessous, n'appuyez pas ou ne maintenez pas dessus car cela peut propager l'infection plus profondément dans votre peau ou dans les zones environnantes.

Un traumatisme physique peut également exacerber l'irritation et l'inflammation associées et les lésions cutanées, ce qui peut entraîner des cicatrices. La chose la plus sage est de laisser le bouton guérir tout seul.

De même, frotter la zone vaginale n'est pas acceptable car cela ne fait qu'exacerber les démangeaisons et endommage la peau sensible au cours du processus. De plus, vos ongles et vos doigts sont porteurs de nombreux germes qui peuvent passer dans le vagin et provoquer une infection.

Des démangeaisons vaginales persistantes peuvent être le signe d'affections inflammatoires telles que le psoriasis, la dermatite de contact et la vulvovaginite, où tout contact avec un irritant ou un allergène peut provoquer une poussée. Gratter la démangeaison procure un soulagement temporaire mais améliore considérablement la démangeaison peu de temps après.

8. Ne rien mettre à l'intérieur

L'insertion de fruits ou de légumes dans le vagin est une technique de masturbation que certaines femmes utilisent, mais les résultats peuvent être désastreux et ne pas valoir le risque.

Quel que soit le soin avec lequel vous lavez les produits naturels, ils peuvent toujours contenir des traces de germes, d'insectes, de saleté et de pesticides qui pénètrent dans le vagin et dans l'utérus pour provoquer des irritations, des infections et d'autres problèmes médicaux graves.

De plus, le produit peut avoir des bords tranchants ou dentelés qui peuvent déchirer les parois du vagin. Non seulement cela, il peut se coincer complètement à l'intérieur du vagin.

Lisez aussi:  Troubles du neuvième mois de grossesse et leurs causes

Dans tous ces scénarios, il est important de demander une aide médicale urgente plutôt que de s'auto-traiter, ce qui peut aggraver l'état.

9. N'utilisez pas de serviettes hygiéniques / tampons pendant une longue période

10 choses nocives pour votre vagin que vous ne devriez pas faire - %categories

Il est particulièrement important de garder votre zone vaginale propre pendant les menstruations et vous devez changer fréquemment de serviette ou de tampon.

Un vagin sain a un pH neutre entre 3.8 et 5, mais le sang menstruel est plus basique avec un pH de 7.4. Porter les mêmes tampons ou serviettes hygiéniques pendant de longues périodes peut altérer le pH vaginal normal et ouvrir la voie à une infection. C'est pourquoi de nombreuses femmes contractent souvent des infections vaginales pendant leurs menstruations.

Certaines de ces vaginoses bactériennes peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles telles que le syndrome de choc toxique si elles ne sont pas traitées correctement.

Ainsi, il est très important de sensibiliser à la nécessité de l'hygiène menstruelle en élaborant des politiques et des campagnes globales via les médias sociaux afin que les messages atteignent la base.

10. Éloignez-vous des lubrifiants vaginaux agressifs

Les lubrifiants vaginaux facilitent la pénétration lors des rapports sexuels, mais ils ont aussi leurs inconvénients. Ils peuvent être toxiques pour les spermatozoïdes et empêcher la fécondation, réduisant ainsi les chances de grossesse.

De plus, beaucoup d'entre eux contiennent des produits chimiques nocifs, notamment des parabènes et du propylène glycol, qui sont utilisés comme conservateurs pour prolonger la durée de vie du produit. Mais ces produits chimiques peuvent irriter le vagin et perturber l'équilibre normal du pH et les bactéries, provoquant des infections et d'autres problèmes. Beaucoup de gens utilisent la vaseline comme lubrifiant vaginal, pour le regretter plus tard.

Les lubrifiants à base d'eau sont liquides et glissants, mais la vaseline est épaisse, collante et collante et empêche le mouvement fluide du pénis dans le vagin. Il peut coller à un préservatif en latex et provoquer sa rupture au milieu d'un rapport sexuel. Il devient plus collant et salissant avec le temps, ce qui le rend difficile à nettoyer après un rapport sexuel.

Si un lubrifiant doit être utilisé, demandez à votre médecin de vous recommander l'option la plus appropriée.

Un dernier mot

Garder le vagin sain et propre est une tâche très facile. Tout ce que vous avez à faire est de laver la zone avec de l'eau tiède de temps en temps, de manger des aliments sains, de respecter votre apport hydrique, de faire de l'exercice régulièrement, de pratiquer la gestion du stress et de porter des tissus respirants pour garder la peau ventilée pour un vagin propre et sain.

Vous pourriez l'aimer aussi