Syndrome des jambes sans repos : causes, symptômes, diagnostic et plus

Souffrez-vous de sensations constantes dans vos jambes qui vous empêchent de dormir la nuit ? Même lorsque le reste de votre corps a mal à tomber dans un sommeil profond, ce besoin vous submerge à plusieurs reprises pour que vos jambes bougent, bougent et tournent jusqu'à l'aube.

Syndrome des jambes sans repos : causes, symptômes, diagnostic et plus - %categories

Ce qui rend cette condition encore plus frustrante, c'est qu'elle est souvent négligée par ceux qui ne l'ont pas avec "tout est dans votre tête".

Soyez assuré (sans jeu de mots) que cette condition apparemment étrange n'est pas psychosomatique. Vous pouvez avoir ce qu'on appelle le syndrome des jambes sans repos (SJSR), un trouble neurologique qui affecte environ 12 millions d'Américains.

Causes et types de syndrome des jambes sans repos

La cause exacte du syndrome des jambes sans repos est inconnue. Cependant, il est parfois associé à plusieurs conditions médicales.

Il existe deux principaux types de syndrome des jambes sans repos :

Syndrome primaire des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos primaire est la forme la plus courante de syndrome des jambes sans repos et est également appelé syndrome des jambes sans repos idiopathique car la cause exacte de la maladie est encore inconnue. Cependant, il a quelques caractéristiques communes :

  • Elle est plus fréquente chez les jeunes adultes et les symptômes commencent généralement avant l'âge de XNUMX ans, parfois même pendant l'enfance.
  • Il est parfois de nature héréditaire et se déroule généralement dans la famille.
  • Les symptômes peuvent être intermittents ou se développer et s'aggraver progressivement.
  • Le syndrome primaire des jambes sans repos est une maladie qui dure toute la vie et qui ne peut qu'être prise en charge, mais pas guérie.

Syndrome secondaire des jambes sans repos

Le syndrome secondaire des jambes sans repos est le résultat de certaines conditions médicales sous-jacentes distinctes. Parfois, elle est causée par l'utilisation de certains médicaments chez certains patients. Les caractéristiques communes du syndrome secondaire des jambes sans repos sont les suivantes :

  • Ce type de syndrome des jambes sans repos commence généralement plus tard dans la vie, après 45 ans, et n'est généralement pas héréditaire.
  • Elle peut être soudaine et de nature plus grave.
  • Les symptômes peuvent disparaître une fois que la condition médicale sous-jacente est traitée.
  • La carence en fer et la grossesse sont connues pour être les principales causes du syndrome secondaire des jambes sans repos.
Lisez aussi:  Comment l'exercice modifie votre cerveau, améliore votre mémoire et vous aide à mieux réfléchir

Les autres conditions connues pour causer la maladie sont:

  • Obésité, tabagisme et diabète
  • insuffisance rénale
  • Hypertension artérielle et maladies cardiaques
  • Maladie de Parkinson
  • Dysfonctionnement thyroïdien
  • Maladies auto-immunes et neuropathie périphérique
  • Sevrage de l'alcool ou des opioïdes
  • Les médicaments, y compris certains antihistaminiques, antipsychotiques, antidépresseurs, anticonvulsivants et antinauséeux, sont connus pour déclencher ou aggraver les symptômes du syndrome des jambes sans repos.

Signes et symptômes du syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos : causes, symptômes, diagnostic et plus - %categories

  • Les symptômes du syndrome des jambes sans repos apparaissent lorsque le patient est au repos. Ils ont tendance à fluctuer en intensité et sont à leur maximum pendant la soirée, surtout avec l'endormissement.
  • Une envie irrésistible de bouger les jambes après des sensations désagréables telles que des battements, des tiraillements, des rampements, des picotements ou des rampements étranges dans les jambes sont les caractéristiques de ce trouble.
  • La gravité de ces symptômes peut aller de gênant à ennuyeux à atroce.
  • Il y a une agitation persistante ou un désir de bouger afin de soulager temporairement l'inconfort.
  • Les symptômes ont tendance à s'améliorer au cours de la journée et peuvent disparaître complètement.
  • Les symptômes peuvent également entraîner des périodes prolongées d'inactivité ou une limitation des mouvements des membres en raison d'un espace confiné comme de longs trajets, être assis au cinéma ou devant la télévision, des trajets en voiture ou une immobilité due à un plâtre.
  • Un inconfort constant la nuit entraîne une privation de sommeil, qui à son tour entraîne de la fatigue, de la fatigue diurne et des taux plus élevés d'anxiété ou de dépression chez les patients atteints du syndrome des jambes sans repos.
  • Bien que ces symptômes apparaissent généralement profondément dans la jambe, entre le genou et la cheville, ils peuvent également apparaître dans les pieds, les cuisses, les bras et les mains.
  • De plus, cette condition affecte souvent les deux côtés du corps plutôt qu'un seul.
  • Les symptômes peuvent s'atténuer ou montrer une amélioration significative au cours des premiers stades de la maladie, mais ils finiront par réapparaître et s'aggraver avec le temps.
Lisez aussi:  9 effets nocifs du manque de sommeil sur la santé

Diagnostic du syndrome des jambes sans repos

Le diagnostic du syndrome des jambes sans repos dépend en grande partie de la présence de symptômes du syndrome des jambes sans repos et de l'exclusion d'autres conditions médicales.

Les résultats de l'examen physique et neurologique, les symptômes décrits par les patients, leurs habitudes de sommeil, leurs antécédents médicaux, leurs antécédents familiaux, leurs antécédents de voyage et leur mode de vie donnent des indices cruciaux au médecin généraliste (MG).

Le médecin généraliste évaluera le patient pour détecter les signes et symptômes de certaines autres conditions médicales sous-jacentes qui causent des problèmes. Certains tests sanguins sont effectués pour exclure une grossesse, une insuffisance rénale, un diabète ou une anémie.

Anxiété du syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos : causes, symptômes, diagnostic et plus - %categories

Le syndrome des jambes sans repos n'est pas traitable et ses symptômes peuvent s'aggraver progressivement avec l'âge, généralement plus rapidement dans le cas du syndrome des jambes sans repos secondaire.

Parce que le syndrome secondaire des jambes sans repos est souvent attribué à une autre condition médicale, les traitements actuels se concentrent plus ou moins sur le traitement du trouble sous-jacent et la gestion des symptômes pour améliorer la qualité et la durée du sommeil.

Chez certains patients, des cas de rémission ont été rapportés, dans lesquels les symptômes disparaissent pendant des jours voire des mois mais finissent par réapparaître.

Facteurs de risque associés au syndrome des jambes sans repos

  • Le syndrome des jambes sans repos touche des personnes de tous âges et s'aggrave généralement avec l'âge.
  • Les femmes semblent être plus susceptibles de développer le syndrome des jambes sans repos que les hommes.
  • Bien que la maladie affecte une personne psychologiquement, ce n'est pas une maladie grave en soi.
  • Le syndrome des jambes sans repos est souvent le signe d'une condition médicale anormale ou grave sous-jacente, comme le diabète, un trouble rénal en phase terminale, l'anémie et une lésion de la moelle épinière.
Lisez aussi:  Thérapie de la neige: quand et comment l'utiliser correctement

Quand voir un docteur

Les personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos réduisent souvent leurs symptômes et évitent de consulter un médecin. La condition continue de se détériorer au fil du temps à un point où il devient de plus en plus difficile à gérer.

La privation de sommeil et la fatigue, l'anxiété et la dépression qui en résultent peuvent avoir des effets à long terme sur la qualité de vie de la personne concernée. De plus, le syndrome des jambes sans repos est souvent enraciné dans une condition médicale sous-jacente potentiellement grave.

Ainsi, il est toujours judicieux de consulter votre fournisseur de soins de santé si vous présentez des symptômes du syndrome des jambes sans repos, surtout si vous avez plus de 45 ans.

Un dernier mot

Il n'y a pas de remède pour le syndrome des jambes sans repos, mais il peut être géré avec un traitement approprié et des soins proactifs à domicile. Un diagnostic et un traitement précoces sont le meilleur moyen de réduire la gravité de la maladie afin qu'elle reste facile à contrôler.

À l'inverse, si vous retardez le traitement, l'état s'aggravera avec l'âge au point de devenir ingérable et d'augmenter le risque de complications inutiles. Par conséquent, si vous ressentez des symptômes associés au syndrome des jambes sans repos, consultez votre médecin qui vous guidera dans la direction appropriée.

Vous pourriez l'aimer aussi